michael masi directeur de course fia

Les chefs d’équipe soulignent le travail « fantastique » de Michael Masi à la FIA

Le nouveau directeur de course de la FIA, Michael Masi, a reçu le soutient de la part de plusieurs directeurs d’équipe en F1.

Michael Masi, qui a remplacé le regretté Charlie Whiting en début d’année juste avant le Grand Prix d’Australie à Melbourne, a été confronté à plusieurs problèmes d’importance pour sa première année en tant que directeur de course de la FIA.

Au cours de cette courte période de seulement six mois, Masi a réussi à obtenir la confiance de la part des différents protagonistes de la F1, que ce soit les pilotes, les chefs d’équipes, les journalistes ou encore le directeur de Pirelli.

« Michael s’est très bien débrouillé depuis le Grand Prix d’Australie. » a déclaré Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari.

« Dès ses premières courses, le directeur de course n’a connu aucun échec majeur. Cela n’a pas été facile pour lui, car en Australie, il a dû prendre ses fonctions sans aucune indication. Depuis, il fait vraiment un excellent travail, je suis très heureux. »

Claire Williams, la patronne de l’équipe éponyme, a déclaré qu’elle « n’avait absolument rien à reprocher » à Michael Masi, alors que le patron de Toro Rosso souligne le travail fantastique de Michael Masi à la direction de course.

« Michael fait un travail fantastique, parce que ce n’est pas facile. » a déclaré Franz Tost. « Il a dû prendre des mesures importantes et les a prises. Il fait le meilleur travail possible, nous sommes vraiment heureux. »

Pirelli a une relation différente avec la FIA

Le directeur de Pirelli, Mario Isola, a également un avis très positif sur Michael Masi : « Notre position est légèrement différente de celle des équipes, parce que nous travaillons quotidiennement avec la FIA. » explique Isola.

« Nous travaillons avec la FIA sur de nombreuses questions et nous avons maintenant plusieurs personnes de référence. Michael a un rôle légèrement différent de celui de Charlie [Whiting] qui était partout. »

« Je ne veux pas dire que Charlie était notre seule référence, mais lorsque nous avions besoin de quoi que ce soit, nous pouvions lui en parler. Désormais, l’organisation de la FIA est un peu différente, mais je pense que Michael fait un excellent travail. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

haas vf-19 singapour

Haas dévoile une première image de la livrée de la VF-19 sans le logo Rich Energy

grand prix de Singapour

Singapour veut garder la F1 après 2021, uniquement « si le prix reste correct »