horloge horaires silverstone

Les équipes de F1 impatientes d’en savoir plus sur le Brexit

Les équipes de Formule 1 ne savent toujours pas à l’heure actuelle comment la sortie du Royaume-Uni de l’union Européenne affectera leurs activités.

Le Royaume-Uni a déjà retardé à deux reprises son départ, qui était initialement prévu le 29 mars, puis le 31 octobre. Le Royaume-Uni dispose désormais d’une extension flexible qui se termine le 31 janvier 2020.

Actuellement, sept des dix équipes de Formule 1 sont basées au Royaume-Uni, ce qui pourrait s’avérer très compliqué pour elles en termes de logistique et de gestion des employés.

Mais selon le PDG de l’équipe McLaren, les équipes ont mis en place des petits groupes de travail qui restent concentrés sur toutes les questions liés au Brexit, ce qui devrait éviter les surprises.

« Nous avons une équipe à l’usine, un petit groupe de travail sur le Brexit, donc, nous nous y préparons. » a expliqué Zak Brown, PDG de McLaren, cité par MotosportWeek.

« Je pense que cela affectera les affaires de tout le monde dans une certaine mesure, mais heureusement, cela dure depuis assez longtemps pour qu’il n’y ait pas de surprise. Si jamais c’est le cas, nous allons y remédier en conséquence. »

Pour la patronne de l’équipe Williams, c’est le même son de cloche, avec la mise en place d’un comité de pilotage depuis une année déjà.

« Nous avons un comité de pilotage sur cette question depuis un an maintenant, car de nombreux points de contact vont clairement avoir un impact lorsque cela se produira, en particulier pour le personnel. » explique Claire Williams.

« Je pense que Cyril [Abiteboul, directeur de Renault] a dit qu’il a 24 nationalités, nous en avons 28. Il y a beaucoup de considérations sur évidemment non seulement les personnes qui travaillent pour nous mais aussi leurs familles, qu’ils soient basés avec ces personnes au Royaume-Uni ou en Europe. »

« Il y aura des problèmes de change, de fret et de passage de frontières. Il y a beaucoup de travail en cours et évidemment avec l’incertitude qui rend la vie un peu difficile alors nous attendons avec impatience que tout soit résolu le plus tôt possible et nous pouvons tous passer à autre chose. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Guanyu Zhou

Guanyu Zhou au volant d’une Renault RS17 sur le circuit de Jerez

Max Verstappen red bull

Max Verstappen : « Les qualifications sont importantes à Interlagos »