Les résultats définitifs du Grand Prix F1 d’Arabie Saoudite 2024

Max Verstappen à l'arrivée du Grand Prix d'Arabie Saoudite 2024

Voici les résultats officiels et définitifs du Grand Prix d’Arabie Saoudite disputé le samedi 09 mars sur le circuit de la corniche de Djeddah 

C’est le pilote Red Bull Max Verstappen qui a remporté le Grand Prix d’Arabie Saoudite 2024, le Néerlandais devance sur la ligne d’arrivée la Red Bull de son coéquipier Sergio Perez et la Ferrari de Charles Leclerc.

Derrière, Oscar Piastri, Fernando Alonso, George Russell, Oliver Bearman, Lando Norris, Lewis Hamilton et Nico Hülkenberg complètent le top dix à l’arrivée de cette deuxième manche de la saison 2024.

Les abandons : il y a eu deux abandons ce samedi au Grand Prix d’Arabie Saoudite. Le Français Pierre Gasly a dû abandonner dès le premier tour de course sur panne mécanique (boîte de vitesses), tandis que le pilote Aston Martin Lance Stroll a été victime d’une sortie de piste et a dû abandonner en raison d’un crash.

Pilote du jour : c’est le pilote Ferrari Oliver Bearman – qui a remplacé Carlos Sainz à Djeddah – qui a été élu « pilote du jour » ce samedi au Grand Prix d’Arabie Saoudite 2024. Le Britannique – qui a franchi la ligne d’arrivée à la septième place – a récolté 48,3% des votes des fans, il devance Lewis Hamilton (7,3%), Kevin Magnussen (6,7%), Sergio Perez (5,9%) et Lando Norris (5,2%).

Les pénalités : le pilote Red Bull Sergio Perez a écopé d’une pénalité de cinq secondes sur son temps final pour avoir quitté son stand de façon dangereuse durant la course juste devant l’Aston Martin de Fernando Alonso. Le Mexicain écope également d’un point de pénalité sur sa superlicence.

Le pilote Haas Kevin Magnussen a pour sa part écopé d’une première pénalité de 10 secondes pour avoir provoqué une collision avec la Williams d’Alex Albon au virage numéro 4. Magnussen écope également de trois points de pénalité sur sa Superlicence pour cette manœuvre. Kevin Magnussen a également reçu une pénalité de 10 secondes pour avoir coupé le virage numéro 4 durant la course et obtenu un avantage sur ses concurrents. 

Le pilote Visa Cash App Yuki Tsunoda a écopé d’une pénalité de 5 secondes pour avoir quitté son garage de façon dangereuse avant ses tours de mise en grille avant le départ du Grand Prix d’Arabie Saoudite.

Meilleur tour en course : c’est le pilote Ferrari Charles Leclerc qui a décroché le meilleur tour en course ce samedi en Arabie Saoudite. Le Monégasque a signé un 1,31.632 dans le dernier tour du Grand Prix, il empoche donc le point bonus du meilleur tour en plus de ses quinze points de sa troisième place.

Résultats GP d’Arabie Saoudite 2024

Classement pilotes F1 2024

Pilote Equipe Points
Max Verstappen Red Bull 85
Sergio Perez Red Bull 70
Charles LeclercFerrari 64
Carlos Sainz Ferrari 59
Lando Norris McLaren40
Oscar Piastri McLaren 34
George RussellMercedes25
Fernando Alonso Aston Martin 24
Lewis Hamilton Mercedes17
Lance Stroll Aston Martin 9
Yuki Tsunoda VCARB7
Oliver Bearman Ferrari 6
Nico HülkenbergHaas3
Kevin MagnussenHaas 1
Alex Albon Williams 0
Guanyu Zhou Stake F10
Daniel RicciardoVCARB0
Esteban Ocon Alpine0
Pierre Gasly Alpine0
Valtteri Bottas Stake F10
Logan Sargeant Williams 0

Classement constructeurs F1 2024 

Equipe Moteur Points
Red Bull Honda155
Ferrari Ferrari 129
McLaren Mercedes74
Mercedes Mercedes42
Aston Martin Mercedes 33
VCARBHonda 7
Haas Ferrari 4
Alpine Renault 0
Williams Mercedes 0
Stake F1Ferrari 0

3 Comments

  1. Assez d’accord avec vous cependant, envisager le remplacement de Perez me semble prématuré surtout s’il continue à performer comme en ce début de saison. Je suis aussi un peu déçu par Piastri qui a mon avis plafonne mais c’est peut être la voiture. En tout cas pas de doute c’est un très bon mais je le verrais plus comme un Russel.
    Très impressionné par Bearman, il mériterait beaucoup plus qu’une Haas en l’état.

    • Il est vrai que Perez n’est pas nécessairement partant si on regarde l’entame 2024, mais après ce qu’il a pris dans la tête l’année passée… Je crois que le lien est rompu. Je ne suis pas particulièrement fan du pilote, ni du garçon mais bravo à lui de s’être sorti de sa situation bancale dans ces conditions de soutien et de confiance faibles.
      Côté Piastri, après sa saison de rookie très réussie, le fait qu’en vitesse pure il soit plus vite – à mon avis – que Norris, et une quatrième place en Arabie, je crois qu’il peut avoir confiance. S’il touche le bon volant au bon moment, il va exploser. Encore un peu d’expé, et il n’aura rien à envier à Verstappen. (Si ce n’est bientôt 4 titres !)
      D’ailleurs, si ce dernier avait une autre voiture, sans Newey derrière, je crois qu’il ressemblerait à un Vettel. Enfin, je veux dire que je ne vois pas en lui un développeur, juste un gars ultra-vite, quand tout va bien et qu’il est bichonné. Le danger étant que dans de moins bonnes conditions, le doute s’installe. L’avenir le dira…
      Et je suis bien d’accord pour Bearman, mais bon, le jeu des contrats et des cycles… Et il ne faudrait pas qu’il se crame sous pression d’entrée de jeu dans un top team qui attendrait trop de lui avec une voiture un cran en dessous de la tête.
      Sans compter qu’il restera fidèle à Ferrari et que dans l’immédiat il n’y a pas de place. Quand et si Lewis fait le taf, il aura une belle ouverture.

  2. Après deux courses, on sent les RB intouchables pour encore un moment.
    Contente malgré tout pour Ferrari qui revient dans une position de seconde écurie forte et crédible. Incroyable Olie Bearman ce week-end, chapeaux bas, effectivement je le vois chez Haas l’année prochaine avec Hulki en remplacement de Magnussen.
    Dans la série déclin, et même si ce sont des chouettes personnalités je ne vois pas d’avenir pour Ricciardo et Bottas.
    Je vois assez bien Sainz avec Russell chez Mercedes l’an prochain, un line-up consistant.
    J’imagine également Fernando chez Audi pour développer avec un gros salaire à la clé, pourquoi pas avec un Albon qui tire le meilleur de la Williams depuis un moment. En tous cas je ne le vois pas continuer avec Aston qui compose avec un Stroll complètement instable et qui ne sortira pas de sa problématique de légitimité.
    Pour moi Sargeant, Zhou, c’est out.
    Yuki peut tout à fait espérer la baquet de Perez s’il fait une saison propre : même typologies de pilotes à mon goût, et on connait la propension de RB à rester en famille.
    Peut-être un mexicain chez Aston ou Williams qui voudront garder un pilote potentiellement vite et offensif, couplé à un rookie.
    Côté français, à voir comment évolue la saison, mais je ne vois pas de possibilité de prétendre à mieux côté pilotes, ni de disponibilités accessibles côté équipe, donc je ne vois pas de changement à l’horizon.
    En terme de cycle, RBbis fera certainement monter des rookies, restent une ou deux inconnues, mais rien de déterminant je crois.
    En tous cas, sous réserve d’arriver au bon endroit au bon moment, je mets ma pièce sur l’idée que le prochain très très grand c’est Oscar.
    Si Vasseur réussit son pari, il aurait de la gueule un jour, en rouge.

    Évidemment, je dis tout ça pour causer, je ne me place pas en autorité, mais c’est mon feeling. Je serai la première à rigoler dans un an si j’ai dit des bêtises.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.