in

Les variables du Mode Attack seront connues 60 minutes avant la course

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, réuni en Russie la semaine dernière à Saint Petersbourg, a confirmé que le nombre, la durée et le temps minimum pendant lesquels les pilotes pourront armer le MODE ATTACK, seront déterminés par la FIA lors de chaque E-Prix, une heure avant le départ, en fonction des caractéristiques des circuits.

Avec un délai de 60 minutes avant de rejoindre la grille de départ, dites adieu aux stratégies mûrement réfléchies longtemps auparavant. Équipes et pilotes devront se montrer réactifs, rendant ainsi plus imprévisibles encore les épreuves de la série 100% électrique.

Pour déclencher le MODE ATTACK, les pilotes devront armer leur voiture en quittant la trajectoire de course et passer à travers la zone d’activation. C’est alors qu’ils profiteront d’une puissance supplémentaire de 25 kW.

Ils pourront l’utiliser pendant plusieurs tours, lorsqu’ils le souhaitent, afin de pouvoir ménager leurs arrières ou tenter de dépasser. Le Mode Attack peut être activé à partir du troisième tour, et sera visible sur le Halo, alors paré d’une teinte bleu électrique.

Autre nouveauté pour cette saison 2018 / 2019, le FANBOOST a été revu et concernera cinq pilotes plébiscités (au lieu de trois) qui pourront profiter d’un surcroît de puissance de 25 kW durant la course.

Cette énergie sera disponible à partir de la 22e minute. Lorsqu’il sera activé, le Halo ornera une couleur magenta.

Le premier ePrix de la saison 2018/19 se déroulera ce week-end (15 décembre) en Arabie Saoudite sur le tracé de Ad Diriyad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Lando Norris : « McLaren me donnera le temps de me développer »

Mis en examen ce lundi, la chute de Carlos Ghosn s’accélère