Lewis Hamilton Mercedes

Lewis Hamilton : « J’ai énormément grandi avec ce sport »

Lewis Hamilton admet qu’il a beaucoup mûri depuis sa toute première course en Formule 1 en 2007 avec sa première équipe McLaren.

Désormais âgé de 34 ans, le pilote Mercedes a remporté cinq titres mondiaux depuis 2007, dont quatre avec son actuelle équipe Mercedes.

Alors qu’il ne veut toujours pas parler de retraite, le Britannique explique qu’il est désormais bien plus mâture qu’à ses débuts, ce qui l’aide beaucoup au quotidien, notamment pour apprécier chaque instant de son incroyable vie de star de la Formule 1.

« Evidemment, je n’avais que 22 ans [lorsqu’il a débuté en F1], j’étais quasiment un enfant et pour moi, personnellement, j’ai l’impression d’avoir mûri beaucoup plus tard. » explique Lewis Hamilton.

« J’ai été plongé dans les profondeurs de cet incroyable cirque et sport, alors que je m’étais préparé pour courir, je n’étais pas prêt pour tout le cirque qui va avec. »

« Je ne sais pas si je peux dire que ce sport m’a appris quelque chose, mais naturellement, à travers toutes ces expériences différentes, j’ai beaucoup appris sur qui je suis et sur la façon de m’adapter aux différentes situations auxquelles je dois faire face.« 

« J’ai fait beaucoup d’erreurs au cours de ces années, et beaucoup d’entre vous [les médias] m’ont accompagné au cours de cette aventure et ont bien vu ces erreurs, les bonnes et les mauvaises, donc, il n’y a pas grand-chose que les médias ou les mecs ne connaissent pas de moi en ce qui concerne mon personnage. »

« Je ne suis pas parfait, mais j’ai énormément grandi avec ce sport et ce sport a donné un sens à ma vie, je lui serai toujours reconnaissant. »

« Je pilote toujours avec la même passion »

« Aujourd’hui, j’ai 34 ans, je suis un adulte et j’aime toujours piloter. Je pilote toujours avec la même passion qu’à 22 ans, mais j’ai beaucoup plus la tête sur les épaules. Une tête beaucoup plus sage sur les épaules, et qui m’a permis de piloter avec le même style que j’avais auparavant. »

« Grâce à ce sport, nous parcourons également le monde, nous voyons différentes cultures et tous ces beaux pays et ces belles personnes, et je pense que ce que j’ai vraiment, vraiment appris, c’est vraiment à apprécier. »

« Tout d’abord, il ne faut jamais prêter attention à ce que les gens pensent de vous, parce que chaque personne aura sa propre opinion et ensuite, tant que vous avez autour de vous toutes ces personnes formidables qui vous aiment, comme votre famille, vous devez simplement apprécier ce que vous faites et faire de votre mieux, car nos journées sont limitées, comme je le dis toujours. »

« J’essaie de m’amuser et d’aller au lit le soir en sachant que j’ai tout donner ce week-end [au Canada] et que je reviendrai plus fort à la prochaine course, en espérant ne pas commettre d’erreur le vendredi par exemple [Hamilton a tapé le mur lors des essais libres à Montréal]. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniel ricciardo renault

Renault espère réduire l’écart avec les leaders au Grand Prix de France

verstappen paul ricard

Max Verstappen : « Le Paul Ricard n’est pas un circuit facile »