lewis hamilton remporte le Grand Prix du Mexique

Lewis Hamilton s’impose au Grand Prix du Mexique

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Mexique ce dimanche au volant de sa Mercedes, le Britannique devance la Ferrari de Sebastian Vettel et l’autre Mercedes de Valtteri Bottas.

Au terme des 71 tours de course, le Britannique Lewis Hamilton a réussi à s’imposer grâce à une stratégie audacieuse à un seul arrêt. Il quitte Mexico avec 74 points d’avance sur Valtteri Bottas au championnat et pourrait être titré à Austin la semaine prochaine.

Charles Leclerc, Alex Albon, Max Verstappen, Sergio Perez, Daniel Ricciardo, Pierre Gasly et Nico Hulkenberg complètent le top dix à l’arrivée du Grand Prix du Mexique 2019.

Résumé du Grand Prix du Mexique 2019

Contact entre Verstappen et Hamilton au départ

Au premier virage, Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont touchés légèrement, ce qui a envoyé la Red Bull du Néerlandais dans l’herbe. Verstappen a perdu quatre positions avec cet incident et a dû reprendre la piste dans le paquet.

Image

Crevaison pour Max Verstappen

Au cinquième tour de course, Max Verstappen a tenté un dépassement audacieux sur la Mercedes de Valtteri Bottas dans le stadium, mais son pneu arrière droit a touché l’aileron avant de la voiture du Finlandais, provoquant une crevaison pour Verstappen.

Le pilote Red Bull a dû effectuer un tour au ralenti sur trois roues avant de pouvoir rejoindre son stand pour chausser des pneus neufs. Il ressortira bon dernier.

Image

Catastrophe pour Lando Norris

Le premier arrêt au stand de Lando Norris a viré au fiasco ce dimanche. Le pilote McLaren a reçu le signal pour quitter son emplacement une fois les pneus montas sur sa voiture, mais la roue avant gauche n’était pas serrée.

Norris a dû garer sa monoplace au bout de la voie des stands et a attendu que ses mécaniciens viennent le pousser jusqu’à son emplacement pour resserrer sa roue. Lando Norris est ressorti des stands bon dernier avec plus d’un tour de retard sur le reste du peloton. Le Britannique abandonnera au 50° tour.

Image

Arrêt catastrophique pour Giovinazzi

Au 22° tour de course, c’est au tour d’Antonio Giovinazzi de connaître des problèmes lors de son premier arrêt au stand.

La monoplace du pilote italien a reçu l’ordre de quitter son emplacement alors que la roue arrière droite n’était pas encore serrée.

Image

Problème de pistolet chez Ferrari

Les problèmes lors des arrêts au stand se sont enchaînés ce dimanche à Mexico et la Scuderia Ferrari a aussi souffert lors de l’arrêt de Charles Leclerc.

Le pistolet du préposé à la roue arrière droite a eu un bug, ce qui a coûté au total une immobilisation de plus de six secondes pour Charles Leclerc.

Image

Deux  Renault dans les points

Le pilote Renault Daniel Ricciardo a bouclé 50 tours avec les gommes Dures montées sur sa monoplace. L’Australien n’a effectué qu’un seul arrêt ce dimanche, il termine dans le top dix à l’arrivée. Son coéquipier Nico Hulkenberg termine dixième.

Image

Daniil Kvyat sous investigation

Le pilote Toro Rosso a été placé sous investigation pour avoir poussé la Renault de Nico Hulkenberg dans le mur dans le dernier tour de course.

Mise à jour : Daniil Kvyat a été jugé coupable et a écopé d’une pénalité de dix secondes, ce qui le place en dehors du top dix. Nico Hulkenberg quant à lui intègre le top dix, il marque un point.

Image

Kimi Raikkonen abandonne

Au 60° tour de course, l’équipe Alfa Romeo a demandé à Kimi Raikkonen d’abandonner pour un problème mécanique. Le Finlandais se battait en bas de classement depuis le début de la course.

Image

Tableau des temps

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Les classements F1 2019 après le Mexique

Officiel : Daniil Kvyat pénalisé au Grand Prix du Mexique