Nico Hülkenberg Renault F1
Nico Hulkenberg (GER) Renault F1 Team with Mark Slade (GBR) Renault F1 Team Race Engineer. Hungarian Grand Prix, Friday 2nd August 2019. Budapest, Hungary.

L’expertise technique de Nico Hülkenberg a été « très précieuse » pour Renault

Fin 2019, après trois années passées chez Renault F1, l’Allemand Nico Hülkenberg a quitté l’écurie du constructeur français.

Le pilote allemand, qui a été remplacé par le Français Esteban Ocon en 2020, n’a pas réussi à trouver de baquet en Formule 1 cette saison, ce qui veut dire qu’il ne sera pas présent en catégorie reine du sport automobile pour au moins une année.

Revenant sur sa relation avec Nico Hülkenberg au cours des trois dernières saisons, le directeur sportif de l’équipe du constructeur français, Alan Permane, décrit un pilote fin technicien et dont les retours ont été très précieux pour Renault.

« Nico est un pilote qui sait se retrousser les manches. » confie Alan Permane, directeur sportif ayant travaillé en étroite collaboration avec Nico Hülkenberg tant à l’usine qu’en piste.

« Il est pragmatique : il veut piloter et développer la voiture, ce qui nous a beaucoup aidé. Ses retours sont exceptionnels, car il fait abstraction des émotions. Même après une mauvaise course, il est capable de fournir des comptes rendus mesurés et constructifs. »

« Son expertise technique nous a été très précieuse. Je me souviens d’une fois à Silverstone en 2017, où il nous parlait d’une caractéristique particulière dans le comportement de la R.S.17. Il voulait emmener plus de vitesse en courbe et il sentait que l’appui s’échappait là où il en avait le plus besoin. »

« Nous avions développé un nouveau fond plat pour y remédier et nous l’avons eu à temps pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Il est resté muet à la radio pendant un moment avant de se livrer : “Je n’ai rien dit, mais si vous pouviez voir mon visage, vous y remarqueriez un énorme sourire !” Cela le résume bien. Quand il a quelque chose à dire, cela vaut toujours la peine d’être écouté. »

Après un dernier passage aux usines Renault à Enstone et Viry-Châtillon à la fin de l’année 2019, Nico Hülkenberg s’est retiré de la Formule 1. L’Allemand a déclaré qu’il allait désormais pouvoir se concentrer sur des projets personnels « mis en stand-by » depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

williams orlen f1 sponsor

PKN Orlen n’exclut pas l’idée de créer sa propre écurie de F1

mercedes moteur canada puissance

Valtteri Bottas : « J’ai besoin de plus de cohérence au cours de la saison »