Magnussen déçu des opportunités manquées par Haas à Montréal

Haas F1
La Haas de Kevin Magnussen en piste à Montréal

Le pilote Haas Kevin Magnussen estime que son équipe a raté de nombreuses opportunités ce dimanche au Grand Prix du Canada, notamment en lui demandant de rentrer au stand trop tôt selon lui.

Ce dimanche à Montréal, les deux pilotes Haas, Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, étaient les seuls de la grille à avoir chaussé les pneus Full Wet (tous les autres étaient en Intermédiaires) au départ du Grand Prix du Canada dont le coup d’envoi a été donné sur une piste détrempée.

Dès les premiers tours, Kevin Magnussen – qui s’élançait pourtant de la quatorzième place sur la grille – a gagné plusieurs positions pour se retrouver très rapidement parmi les leaders de la course dans le top cinq. La Haas du Danois affichait un excellent rythme avec ses pneus Full Wet, mais son équipe lui a alors demandé de rentrer au stand pour chausser les Intermédiaires lorsque la pluie a cessé et que la piste s’asséchait.

Lors de ce premier arrêt, un problème est survenu (les pneus n’étaient pas prêts) ce qui a ruiné tous les efforts réalisés par Magnussen dans les premier tours. En ressortant des stands, le Danois s’est retrouvé à sa position de départ en quatorzième place. Magnussen sera finalement classé douzième au terme des 70 tours de course.

« J’ai l’impression que nous n’avons pas réussi à tirer le meilleur parti avec toutes les opportunités offertes par cette course. » a déclaré Kevin Magnussen dimanche soir à Montréal, alors que cinq pilotes ont abandonné lors de cette neuvième manche de l’année.

« Nous n’avons pas su en profiter, c’est décevant. Nous allons devoir revoir tout ça et essayer de comprendre, car pour l’instant tout est un peu flou, mais c’est sûr qu’il y avait beaucoup d’opportunités et nous n’avons pas marqué de points. »

« Nous avons eu un arrêt au stand très lent et un autre moyennement lent, et je pense aussi que nous nous sommes arrêtés au stand trop tôt pour chausser les Intermédiaires sur une piste encore mouillée. »

« J’avais vraiment l’impression que quelque chose allait arriver au début de la course, mais finalement il n’y a rien… »

Après le Grand Prix du Canada, l’équipe Haas occupe la septième place au championnat du monde des constructeurs avec deux points d’avance sur Alpine. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.