Magnussen avait la nuque en feu pendant les qualifications à Djeddah

Kevin Magnussen a admis que sa condition physique lui a fait défaut ce samedi en qualifications sur le tracé ultra rapide et exigeant de Djeddah où il a réussi à se qualifier en dixième position sur la grille.

Pour sa toute première participation au Grand Prix d’Arabie Saoudite, Kevin Magnussen a une nouvelle fois réussi à se hisser jusqu’en Q3 au volant de sa Haas, mais le Danois a admis qu’il n’avait pas pu exploiter tout le potentiel de sa monoplace en fin de session, notamment parce que sa nuque lui faisait très mal après plusieurs tours rapides sur le tracé urbain de Djeddah composé de 27 virages – quasiment tous à grande vitesse.

« Nous devons être satisfaits d’être en Q3, mais je pense que la voiture était meilleure que P10, je n’en ai pas tiré le meilleur parti. Honnêtement, ma nuque s’est complétement brisée en Q3, tout à coup, je ne pouvais plus la tenir, donc je n’ai pas bien piloté. » a déclaré Magnussen ce samedi soir à Djeddah.

« Je pense qu’il y avait peut-être la possibilité de faire une P5 avec la voiture, il ne manquait que cinq dixièmes jusqu’à la P5 et mon meilleur tour en Q3 a été fait en pneus usés. Donc, ce n’était pas un bon tour. »

Le Danois a également exprimé son soulagement de savoir que son coéquipier Mick Schumacher allait bien après son gros accident survenu pendant les qualifications à la fin de la Q2 : « Mick n’est pas blessé, ce qui est bien et juste incroyable quand on regarde l’accident. La sécurité est tellement bonne avec ces voitures, et voir que vous pouvez vous en sortir après un accident comme celui-ci est juste impressionnant. »

« Je pense qu’il était en train de faire une bonne qualification jusqu’à ce moment où il a eu cet accident, il était prêt pour signer un bon résultat. J’espère qu’il pourra revenir et remonter en voiture et rebondir. »

Grille de départ à Djeddah

[table “254” not found /]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.