Malgré une double arrivée dans les points, Renault reste cinquième au championnat

Renault a signé une double arrivée dans les points au Grand Prix de Grande-Bretagne, Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg se classant septième et dixième à Silverstone.

Si Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg occupent finalement les mêmes positions qu’au départ, les cinquante-deux tours se sont révélés moins simples qu’il n’y paraît en offrant plusieurs rebondissements.

Au premier tour, Daniel Ricciardo perdait un rang alors que Nico Hulkenberg en gagnait un, les deux monoplaces restant au cœur du match dans le peloton. Daniel Ricciardo repassait le premier aux stands pour chausser des pneumatiques médiums et tenter une stratégie à deux arrêts. Hulkenberg rentrait une boucle plus tard pour basculer sur des durs lors de son seul arrêt.

L’intervention de la voiture de sécurité au dix-neuvième tour mettait fin au plan initial de Ricciardo, qui effectuait un deuxième arrêt pour mettre des pneus durs. Après un accrochage avec Sergio Perez lors de la relance, Hulkenberg cédait sa place à Ricciardo, lancé à la chasse de ses adversaires grâce à ses gommes plus fraîches.

Un ultime rebondissement en tête permettait à Daniel Ricciardo de se battre pour la sixième position, qu’il manquait de justesse à l’arrivée. En parallèle, Nico Hulkenberg parvenait à arracher le dixième rang dans le dernier tour.

« Nous pouvons globalement être satisfaits du résultat d’aujourd’hui avec les deux voitures dans le top dix. Nous savons cependant que de meilleures positions étaient possibles. » explique Cyril Abiteboul, directeur général de Renault.

« Tout d’abord avec Daniel, sans l’intervention de la voiture de sécurité, mais nous avons bien réagi en le rappelant quelques tours après l’exécution parfaite d’un undercut. Ensuite, Nico réalisait une excellente prestation pour faire tenir les pneus durs jusqu’à l’arrivée, mais nous aurions pu l’arrêter plus tôt comme il en était venu à bout avant Daniel. »

« Il a beaucoup de mérite à avoir pris le dernier point dans des circonstances défavorables. Dans l’ensemble, notre niveau de compétitivité – en qualifications comme en course – a été meilleur sur un circuit typé ‘moteur’ même s’il reste des zones de faiblesses qui seront l’objet de nos priorités dans les prochaines semaines. »

Au championnat des constructeurs, Renault accuse désormais 21 points de retard sur l’équipe McLaren, qui est solidement ancrée à la quatrième position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Rich Energy-Haas : Acte IV

max verstappen

Max Verstappen privé de direction assistée après son crash