mercedes w10 lewis hamilton

Marko accuse Pirelli d’avoir aidé Mercedes

Pour Helmut Marko, le conseiller motorsport de Red Bull, l’équipe Mercedes aurait bénéficié de l’aide de Pirelli cette année pour développer sa monoplace.

En 2019, Pirelli a introduit des pneumatiques ayant une bande de roulement plus mince, afin d’éviter la surchauffe des gommes.

Mercedes semble avoir pris le dessus sur Ferrari cette année si l’on regarde la performance brute, et selon Helmut Marko, l’équipe du constructeur allemand aurait profité de ce léger changement.

« Disons-le ainsi: il est à noter que les changements de règles et les décisions récentes ont toujours été bénéfiques pour Mercedes. » explique Helmut Marko à Autobild.

« Un exemple: Pirelli a changé la bande de roulement des pneus pour 2019, afin qu’ils ne surchauffent pas. Mais en 2018, seule Mercedes avait un problème avec cela. »

« En 2019, soudainement, Mercedes obtient les températures toujours dans la fenêtre d’exploitation correcte. Tous les autres n’y sont pas. C’est marrant. »

Des données obtenues avant tout le monde ?

Helmut Marko estime que Mercedes aurait pu obtenir des données de la part de Pirelli bien avant tout le monde.

« Nous avons tous eu l’occasion de réagir, mais les concepts des voitures ont tous été conçus avec moins d’appui. » souligne l’Autrichien.

« Seule Mercedes a choisi une voie différente. Ils ont construit une voiture avec beaucoup d’appui et d’adhérence. Rétrospectivement, c’était exactement le moyen de gérer de manière optimale les pneus de nouvelle génération. »

« Bien que je ne puisse pas prouver que Mercedes ait reçu des données plus tôt que nous, je ne peux pas l’exclure. Cela ne renforce pas la confiance lorsque vous regardez la voiture « Liberty » [Liberty Media, les détenteurs des droits commerciaux de la F1] avec un numéro de Stuttgart et des pneus Pirelli. »

« Chez Red Bull, nous allons nous pencher de très prés sur le développement futur de la Formule 1 et il y aura également des discussions avec Pirelli. »

Pirelli se défend

« Cela n’a aucun sens d’affirmer que nous avons produit ces pneus pour Mercedes. » a déclaré Mario Isola, le directeur de Pirelli en F1.

« La FIA, la FOM, les équipes et les pilotes ont participé à la validation de ces pneumatiques. L’an passé, nous avons souffert d’une grande dégradation et les pilotes s’étaient plaint d’une surchauffe excessive. »

« C’est ce qui nous a poussés à améliorer le produit. Nous avons testé les nouveaux pneus à Abou Dhabi en comparaison de ceux de 2018. Nous avons ensuite fourni les mêmes composés pour les tests de Barcelone et personne ne s’est plaint. »

« Si Mercedes gagne, c’est uniquement parce qu’ils ont construit une voiture très performante. Ces pneus demandent davantage d’énergie, alors disposer d’une monoplace rapide est un plus pour les faire fonctionner. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

toyoharu tanabe honda f1

Honda : « L’écart avec Mercedes est plus grand que prévu »

robert kubica williams

Robert Kubica n’a plus sa place en F1 selon Jacques Villeneuve