Marko offre son point de vue sur la collision entre les deux pilotes Alpine

3 juin 2024
5
Helmut Marko Red Bull F1
Helmut Marko dans le paddock de Monaco

Le conseiller motorsport de Red Bull, Helmut Marko, a offert son point de vue sur la collision entre les deux pilotes Alpine au Grand Prix de Monaco, l’Autrichien soulignant le fait qu’il ne s’agissait pas du premier accrochage entre Gasly et Ocon.

Au premier tour du Grand Prix de Monaco, Esteban Ocon a tenté un dépassement sur son coéquipier Pierre Gasly juste avant l’entrée du tunnel, mais les deux monoplaces se sont touchées et Ocon a été obligé d’abandonner en raison de dégâts trop importants sur sa voiture.

Cette collision entre coéquipiers n’a pas du tout plu au patron de l’équipe, Bruno Famin, qui a d’ailleurs immédiatement exprimé sa colère au micro de Canal+ en plein direct, le Français ayant déclaré qu’il allait avoir une sérieuse discussion avec ses pilotes et qu’il « trancherait dans le vif ».

Jugé responsable de cet accrochage, Esteban Ocon a écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille de départ du Grand Prix du Canada (prochaine manche du championnat) et le Normand a même été la cible de nombreuses « fakes news » selon lesquelles Alpine aurait décidé de le suspendre pour le Grand Prix du Canada, et obligeant Esteban Ocon à prendre la parole sur les réseaux sociaux pour confirmer sa présence à Montréal (à lire ici).

Au cours de la dernière décennie, des accrochages entre coéquipiers ont déjà eu lieu dans d’autres équipes, notamment chez Red Bull, où Daniel Ricciardo et Max Verstappen se sont percutés à Bakou en Azerbaïdjan il y a quelques années ou encore Sebastian Vettel et Mark Webber en Turquie en 2010.

S’exprimant sur le sujet, Helmut Marko estime qu’après l’accrochage entre Gasly et Ocon Alpine se retrouve en quelque sorte dans la même situation que Red Bull il y a quelques années, à la seule différence que ce n’est pas la première fois que les deux pilotes Français entrent en collision en piste.

« Nous avons eu cela deux fois chez Red Bull où les coéquipiers se sont touchés, une fois en 2018 avec Daniel [Ricciardo] et Max Verstappen, et une fois avec Mark Webber et Sebastian Vettel en 2010 en Turquie. » explique Marko dans les colonnes de Speedweek, un média appartenant à Red Bull.

« Dans les deux cas, nous avons convoqué les deux pilotes dans l’entreprise, en avons discuté ouvertement avec eux et leur avons fait comprendre que de telles collisions entre coéquipiers n’étaient tout simplement pas acceptables. »

« Ricciardo nous a quittés à la fin de la saison et il n’y a plus eu de tels accidents avec Webber, ils ont juste accepté que cela ne pouvait pas fonctionner ainsi. »

« Les mesures sont difficiles à mettre en œuvre dans un tel cas car il faudrait pouvoir prouver une intention claire, ce qui n’est pas le cas. Le pilote dit alors avoir mal évalué la décision, ce qui signifie que l’intention n’est plus valable. »

« Mais le problème avec Alpine, c’est que ce n’était pas la première fois, et je pense donc que cela rend les choses encore plus difficiles. »

Officiellement, le problème a été réglé en interne chez Alpine après le Grand Prix de Monaco et la présence d’Esteban Ocon à Montréal au volant de son A524 n’a jamais été remise en question. 

5 Comments

  1. Ce pilote n’a rien à faire en formule 1, triste car il est très bon, mais il n’a pas le tempérament

  2. Je l’ai déjà dit O-con porte bien son nom ! Ce monsieur imbu desa personne est tout sauf digne d’être en formule 1… En caisse a savon peut être où les gamins comme lui ce dispute lorsque le collègue roule mieux que lui…. Si c ‘etait la première fois ? Déjà avec Vrerstappen il y a eut altercation ! Donc il y a plein de jeunes talents qui valent tellement mieux que lui…?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.