Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Canada

Marsouinage : Hamilton a encaissé des forces de 10G à Bakou

2022 Canadian Grand Prix 2022, Friday - LAT Images

Le septuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton a révélé avoir encaissé jusqu’à 10G en vertical dimanche dernier lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan où le Britannique a vécu un véritable calvaire en raison des rebonds incessants de sa monoplace dans les lignes droites de Bakou.

A Bakou, la plupart des pilotes ont une nouvelle fois été touchés par le marsouinage dans les lignes droites de ce tracé urbain ultra rapide et Lewis Hamilton a été celui qui en a visiblement le plus souffert puisque le Britannique est descendu de sa Mercedes en se tenant le bas du dos et en boitant. Interrogé sur les temps de récupération nécessaires pour les pilotes cette année après une course, Hamilton a expliqué qu’il lui fallait désormais une grande partie de la semaine suivant le Grand Prix pour récupérer physiquement après avoir passé plusieurs heures dans le baquet d’une monoplace qui marsouine.

“Il y a beaucoup plus d’ecchymoses après les courses de nos jours, donc cela vous demande généralement la majeure partie de la semaine pour récupérer.” expliquait Lewis Hamilton ce vendredi en conférence de presse à Montréal.

“Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec l’âge, mais c’est simplement que ces ecchymoses peuvent être assez graves. Lorsque vous encaissez 10G au rebond sur une bosse, ce que j’ai vécu lors de la dernière course, il s’agit d’une charge très lourde sur la partie inférieure et supérieure de votre cou.” a ajouté le Britannique, qui a également confirmé que depuis le début de l’année il ressentait bien plus de maux de tête à cause des rebonds.

“En termes de micro-commotions cérébrales, j’ai certainement eu beaucoup plus de maux de tête ces derniers mois, mais je n’ai pas vu de spécialiste pour ça. Je ne prends pas ça trop au sérieux, je viens de prendre des analgésiques.”

Outre la santé des pilotes, Lewis Hamilton insiste également sur l’aspect sécuritaire : “Je ne peux pas souligner davantage à quel point la santé est importante pour nous. Je pense que notre sport est incroyable, mais la sécurité doit être la chose la plus importante.”

“J’ai l’impression d’être un peu plus tassé cette semaine. Les disques [dans son dos] ne sont certainement pas au meilleur de leur forme en ce moment. Ce n’est pas bon pour la longévité, et je pense qu’il y a des choses que nous pouvons faire pour améliorer tout ça pour les pilotes. Nous n’avons pas besoin de blessure à long terme.”

La FIA a indiqué à la veille du Grand Prix du Canada qu’elle allait intervenir pour réduire ce phénomène de marsouinage sur les monoplaces, mais rien n’est prévu pour ce week-end à Montréal.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.