Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Martin Whitmarsh souhaite que des têtes tombent chez McLaren

Martin Whitmarsh a été directeur exécutif de McLaren Racing entre 2004 et 2013, également en charge de la gestion directe de l’équipe de Formule 1 depuis 2009 et jusqu’à ce qu’il soit congédié par Ron Dennis pour accueillir Eric Boullier.

Par la suite, le Britannique a participé au projet LAND ROVER BAR de l’Americas’s Cup jusqu’à son départ en 2017 et est actuellement consultant en Formule 1.

Mais il semblerait que le Britannique soit intéressé par un retour en catégorie reine du sport automobile, du moins, serait prêt à le faire si McLaren le considérait comme la solution aux problèmes actuels de l’équipe : “Si une délégation se présentait à ma porte, je ne la refuserai pas, ils savent où je suis.” déclare Whitmarsh au Daily Mail.

Lors de ses dernières années de gestion chez McLaren, le Britannique a pu voir à quel point McLaren a souffert face à Red Bull et Ferrari, terminant à la cinquième place du championnat en 2013, et donnant l’occasion à Ron Dennis de remercier Whitmarsh pour le remplacer par un certain Eric Boullier la saison suivante.

A lire aussi   Perez : "Les pilotes doivent pouvoir s'exprimer librement"

Mais en 2017, Mansour Ojjeh a à son tour remercié Ron Dennis pour mettre en place Zak Brown, qui a à lui tout seul changé la vision globale de l’équipe en se tournant petit à petit vers d’autres catégories comme l’IndyCar ou le WEC.

Un changement de cap radical qui inquiète Martin Whitmarsh, qui considère que cela a sensiblement réduit l’efficacité et la raison d’être de McLaren : Gagner en Formule 1.

“L’équipe avait l’habitude de se concentrer sur la victoire en Formule 1. Maintenant, ils cherchent d’autres choses comme Indianapolis ou Le Mans”

“Ce sont de grands événements en eux-mêmes, mais le fait que McLaren s’y mette au lieu de se concentrer sur la seule priorité qu’est la Formule 1 me fait frémir.”

“J’aime cette équipe et je suis désespérément triste de voir ce qu’elle est devenue. Il faut un grand changement d’orientation, il y a trop de politique dans les têtes pensantes. Je pense que certains d’entre eux devraient partir, et j’ai déjà expliqué ma vision à Mansour. C’est aux actionnaires de décider quoi faire.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.