Mattia Binotto estime qu’il serait dommage de devoir utiliser le droit de veto de Ferrari

28 septembre 2019
mattia binotto patron de la scuderia ferrari

Mattia Binotto estime qu’il serait dommage de devoir utiliser le droit de veto de Ferrari concernant les discussions sur les modifications des règles pour 2021.

La Scuderia Ferrari jouit depuis plusieurs années d’un droit de veto sur les nouvelles règles qui doivent être introduites en F1, mais selon le directeur sportif de la Scuderia, il serait vraiment « dommage » de devoir l’utiliser concernant la réglementation 2021.

Les nouvelles règles pour la saison 2021 doivent être publiées à la fin du mois d’octobre et, d’ici là, plusieurs réunions importantes doivent encore avoir lieu entre les différents intervenants de la catégorie reine.

Mattia Binotto assure que Ferrari ne souhaite pas en arriver à une telle situation où elle utiliserait son droit de veto et pense qu’il sera toujours possible de discuter si les nouvelles règles ne sont pas satisfaisantes au moment voulu.

« Premièrement, nous avons un droit de veto, mais il serait dommage de devoir l’utiliser. » a déclaré Mattia Binotto.

« Je ne pense pas que ce soit notre intention, et je ne pense pas que ce soit ce que nous recherchons. Le plus important est d’être très constructif. Il nous reste encore un mois pour aborder les principes fondamentaux d’ici la fin du mois d’octobre. »

« Si les règlements ne sont pas pleinement satisfaisants à ce moment-là, je ne pense que ce soit un drame, car nous aurons encore le temps de les traiter et de les améliorer. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.