charles Leclerc ferrari

Mattia Binotto : « Les faiblesses sont toujours présentes sur la voiture »

Le patron de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, est bien conscient que les performances de ses deux monoplaces au Grand Prix du Canada la semaine dernière ne reflètent pas exactement la vérité.

Selon Binotto, Ferrari a pu se montrer compétitive à Montréal parce que le tracé canadien favorisait la puissance moteur, qui est le point fort de Ferrari cette année.

Dominatrice en essais libres et aux qualifications puis le lendemain en course [même si Vettel a terminé deuxième en raison d’une pénalité], la Scuderia Ferrari devra de toute évidence continuer à développer sa monoplace pour battre Mercedes sur toutes les autres pistes du calendrier.

« Nous savions en venant ici [au Canada] que nous serions plus proches de Mercedes, mais nous n’avions aucun indice pour nous dire à quel point. » a déclaré Mattia Binotto après le Grand Prix du Canada.

« Je pense que la performance de vendredi par rapport à eux était difficile, et avec l’amélioration de la piste tout au long du week-end, nous avons en quelque sorte surmonté nos faiblesses. »

« Mais en réalité, la voiture était exactement la même qu’en Espagne, nous n’avions fait aucune mise à niveau depuis. Donc, disons que nos faiblesses sont toujours présentes sur la voiture, c’est aussi simple que cela. »

« Nous devons continuer à nous améliorer, car il y aura d’autres courses qui ne seront pas comme le Canada. Nous devons continuer à nous battre et à les mettre au défi. Je pense que nous devons certainement nous améliorer course par course. »

Ferrari apportera une première mise à jour au Grand Prix de France en introduisant un nouvel aileron avant sur la SF90, ce qui fait partie d’un plan en plusieurs étapes, après que l’équipe italienne se soit rendue compte que son concept 2019 n’était peut-être pas le bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pneus gp russie 2019

Pirelli dévoile sa sélection de pneus pour le GP de Russie 2019

renault nico hulkenberg monaco

Brawn : « Il semble que Renault puisse voir la lumière au bout du tunnel »