Max Verstappen en demande trop en entrée de virage

2 novembre 2018
© Red Bull Content Pool

Alors qu’il a dominé toutes les séances d’essais du week-end avant les qualifications au Grand Prix du Mexique, Max Verstappen s’est fait souffler la pôle position pour 26 millièmes par son coéquipier le week-end dernier.

Christian Horner, le team principal de l’équipe Red Bull, suggère que le style de pilotage propre au jeune hollandais la peut-être desservi lors des qualifications à Mexico.

Horner explique que Max Verstappen a certainement perdu du temps en raison de son entrée en virage bien plus rapide que Daniel Ricciardo, ce qui peut parfois provoquer un mouvement surprenant sur sa monoplace, et au final, lui faire perdre du temps.

« Max est beaucoup plus sensible en entrée de virage en termes de vitesse par rapport à Daniel. » explique Horner.

« Cela a toujours été le cas pour lui, tout se passe au contrôle de l’accélérateur lorsqu’il rétrograde. Il est impératif d’avoir un bon contrôle de l’accélérateur lorsqu’on rétrograde, afin de transmettre le bon couple vers la boîte de vitesses. »

« C’est un problème lié à la cartographie, Max entre tellement vite dans les virages – un peu comme Sebastian [Vettel] qui était toujours plus sensible que Daniel sur l’accélérateur. »

« Le style de pilotage de Max et sa vitesse d’entrée en courbe font que s’il n’a pas ce qu’il attend, cela perturbe la voiture et le surprend par la même occasion. Il doit alors sous-piloter à ce moment-là. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.