Max Verstappen n’est pas autorisé à tester une MotoGP

12 octobre 2018

Max Verstappen n’a pas été autorisé par son employeur à prendre le guidon d’une MotoGP, alors que le pilote Red Bull en avait fait la demande il y a déjà quelques mois de cela.

Verstappen avait émis le souhait de tester une MotoGP pour son plaisir personnel, à l’instar de Marc Marquez, qui avait pu tester une monoplace de F1 sur le Red Bull Ring en Autriche un peu plus tôt cette année.

Interrogé lors d’un événement organisé par son sponsor personnel Exact pour savoir s’il avait reçu l’autorisation de rouler en MotoGP, Max Verstappen a révélé que Red Bull avait mis son veto.

« J’aimerais pouvoir courir sur deux roues, mais je n’y suis pas autorisé. » a révélé Verstappen. « Je me suis acheté une Harley et j’ai demandé à l’équipe si je pouvais essayer une MotoGP, parce que Red Bull y est sponsor également avec KTM et Honda. Nous avons une piste, le Red Bull Ring, mais ils ont formellement dit non, parce que c’est trop dangereux. »

Le seul pilote ayant pu essayer une MotoGP durant sa carrière de pilote de F1 fut Fernando Alonso lors des Thanks Days organisés chaque année par Honda au Japon. L’Espagnol avait pris le guidon d’une Honda RCV213 à deux reprises en 2015 et 2016.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.