McLaren explique pourquoi elle a donné une consigne à ses pilotes au Qatar

mclaren f1

Le directeur de l’équipe McLaren, Andrea Stella, a expliqué pourquoi Lando Norris a reçu la consigne de ne pas attaquer son coéquipier Oscar Piastri dimanche dernier dans les derniers tours du Grand Prix du Qatar remporté par le pilote Red Bull Max Verstappen.

Au Qatar, Oscar Piastri a terminé deuxième derrière la Red Bull de Max Verstappen et devant la McLaren de son coéquipier Lando Norris. Mais dans les derniers tours de course, Norris semblait plus rapide que Piastri et se rapprochait dangereusement de la monoplace de l’Australien.

C’est alors que l’équipe McLaren a demandé à ses pilotes de figer leurs positions en piste et le directeur de l’équipe Andrea Stella a expliqué pourquoi une telle consigne a été donnée.

« Les pilotes ont été très proches tout le week-end, vous savez, à seulement quelques dixièmes tout le week-end et même aujourd’hui [en course dimanche], ils étaient à nouveau très proches et c’est un méga résultat pour McLaren. » a déclaré Andrea Stella dimanche soir à Losail.

« Lando a progressé de la dixième place jusqu’au podium, et nous sommes dans un endroit où nous ne devons pas oublier qu’en 2021 Lando était quatrième, je pense, à quelques tours de la fin, avant d’avoir un problème de pneus et il a terminé P9. Donc, nous ne voulions tout simplement pas prendre ce risque. »

L’un des autres éléments pris en compte par McLaren est que les limites de piste au Qatar ont été un problème pour plusieurs pilotes en course, ces dernières ayant été revues à la dernière minute suite aux problèmes de pneus détectés par Pirelli la veille.

« Vous ne voulez pas inciter vos pilotes à pousser et ensuite être pénalisé pour les limites de piste, parce que dès que vous leur dites de pousser, ils utilisent les vibreurs parce que cela rend la piste plus rapide. » a ajouté Stella.

« Nous avons donc simplement mis en oeuvre la règle « restez loin des vibreurs et ramenez les voitures à la maison ». Les deux pilotes l’ont très bien compris et Lando était très content dans son in-lap [tour de rentrée au stand après l’arrivée] et il était très élogieux avec l’équipe. »

Interrogé après l’arrivée pour savoir s’il pense qu’il aurait pu doubler son coéquipier s’il n’avait pas reçu de consigne, Lando Norris a répondu : « Je ne suis pas sûr, parce que chaque fois que je me rapprochais un peu d’Oscar, l’air était sale. »

« Dès que j’arrivais en dessous des trois secondes, je perdais immédiatement du temps. Sur un tel circuit où le niveau d’appui est important dans les virages rapides, dès qu’on a un peu d’air sale, c’est un gros combat. Je pense que mon rythme était un peu meilleur, mais c’est difficile de savoir. »

Grâce à ce double podium, l’équipe McLaren se retrouve désormais à seulement onze points de la quatrième place occupée par Aston Martin au championnat du monde des constructeurs, alors qu’il reste encore cinq Grands Prix à disputer.