F1 - McLaren s'attend à ce que la FIA suive de près les concepts innovants sur les F1 2022
in

McLaren s’attend à ce que la FIA suive de près les concepts innovants sur les F1 2022

Le directeur technique de l’équipe McLaren, James Key, estime que l’interprétation différente des nouvelles règles de la part des équipes de la grille va nous permettre d’observer des monoplaces bien différentes d’une équipe à l’autre.

En 2022, la Formule 1 va inaugurer une nouvelle ère avec l’introduction de nouvelles règles techniques qui seront censées offrir plus d’opportunités de dépassement pour les pilotes avec une simplification du package aérodynamique sur les monoplaces. Toutes les équipes de F1 ont travaillé dur depuis janvier dernier pour finaliser leurs conceptions 2022, et elles sont désormais entrées dans la phase de production, avec des châssis subissant les premiers crash tests.

Beaucoup craignent que la nature restrictive des nouvelles règles en F1 conduise à des conceptions très similaires dans l’ensemble, mais James Key prédit que les monoplaces de l’année prochaine ne se ressembleront pas : « Les règles sont écrites de manière restrictive, mais cela stimule l’innovation. » a déclaré Key, cité par AMUS.

« Nous verrons tous ce que les autres ont fait. En même temps, tout le monde doit d’abord s’assurer que ce qui a été prédit à l’usine se transpose réellement sur la piste. La corrélation sera vérifiée. Nous comparerons les forces et les faiblesses. Je pense qu’à partir de 2023, les équipes se rapprocheront dans le cadre de ce règlement car les grandes tendances au-delà de 2022 seront identifiées. »

Mais alors que James Key s’attend à l’émergence de certains concepts créatifs, l’ingénieur pense également que la FIA veillera au grain avec des contrôles plus approfondis : « Les tests pour l’aileron arrière ont déjà été resserrés. Le Beam Wing (aileron collé à la crash-box) sera aussi de retour et vous pourrez certainement l’utiliser d’une certaine manière. »

« L’aileron avant est une pièce massive, mais il existe également des directives strictes concernant la rigidité. Je pense qu’il y aura quelques tours joués par les équipes, mais rien qui puisse être facilement exploité. La FIA suivra tout ça de près. » conclut Key.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Le message glissé par Wolff à Bottas avant son départ de l'équipe

Le message glissé par Wolff à Bottas avant son départ de l’équipe

F1 - Technique F1 : les pneus 18 pouces débarquent en 2022

Technique F1 : les pneus 18 pouces débarquent en 2022