Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Mexique

McLaren la plus rapide de la saison…dans les stands

F1 - McLaren la plus rapide de la saison...dans les stands
Daniel Ricciardo, McLaren MCL36, leaves the garage

L’équipe McLaren a battu le record de l’arrêt au stand le plus rapide de la saison 2022 dimanche dernier au Grand Prix du Mexique remporté par le pilote Red Bull Max Verstappen.

Avec un arrêt au stand réalisé en 1,98 secondes sur la monoplace de Daniel Ricciardo au Grand Prix du Mexique, l’équipe McLaren détient désormais le record de l’arrêt le plus rapide de la saison 2022, alors que l’écurie de Woking a également enregistré le deuxième arrêt le plus rapide de la course sur la monoplace de Lando Norris en 2,29 secondes.

L’arrêt au stand ultra rapide sur la voiture de Ricciardo a permis à l’Australien de se frayer un chemin jusqu’à la septième place à l’arrivée de l’épreuve, alors que son coéquipier Lando Norris a terminé à la neuvième place.

Après le Grand Prix du Mexique, McLaren occupe toujours la cinquième place au championnat du monde des constructeurs avec sept points de retard sur Alpine, alors qu’il ne reste que deux Grands Prix à disputer cette saison (Brésil et Abou Dhabi).

6 Commentaires

6 Comments

  1. Joey Tribbiani

    2 novembre 2022 à 11h33

    Encore des records frelatés. Jusqu’aux années 2000, le chrono était pris entre le moment où les F1 touchaient le lève-vite et le redémarrage du pilote. Maintenant, c’est uniquement le signal électronique du pistolet qui fait foi.

    La réalité est bien plus proche des 5 secondes.

    • Le gas que tu saoule

      2 novembre 2022 à 12h40

      Tu dit encore n’importe quoi !! C’est quoi ta source ????
      Arrête de dire des connerie ou intéresse toi a la f1 pour de vrai !

      • Joey Tribbiani

        2 novembre 2022 à 13h29

        Si seulement tu ne regardais pas la F1 que depuis 5 ans… C’est pas comme si on ne pouvait pas voir les vieux GP et leurs arrêts sur tous les sites d’hébergement de vidéos.

        Tellement puériles ces réactions de déni. Aucun avis sauf commenter des commentaires.

      • Joey Tribbiani

        2 novembre 2022 à 13h45

        Tu veux une preuve ? Austin par exemple. La ligne des stands fait toujours la même longueur et la vitesse limitée aussi. 23.5 s pour Webber (RedBull) en 2013, contre 23.4 (2.13 s) avec Pérez en 2022.

        Personne ne faisait 2 secondes en 2013 mais la ligne des stands est parcourue dans le même temps. ça ne choque personne ?

        Source ? Archives FIA ouvertes à tous.

  2. André

    1 novembre 2022 à 20h53

    Sont il a la limite ? l’arrêt parfait ?
    Parce que j’ai toujours entendu que sans automatisation hors règlement, 2 secondes c’est la limite.

  3. Joey Tribbiani

    1 novembre 2022 à 9h53

    Trop tôt. Toto va maintenant demander un changement de procédure pour 2023 comme il l’a fait contre RedBull.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

News F1

Max Verstappen estime que l’erreur de pilotage commise par Charles Leclerc au Grand Prix de France 2022 a été le tournant de la saison...

News F1

Désormais pilote Alpine, le Français Pierre Gasly a dû dire au revoir à sa deuxième famille en quittant l’écurie AlphaTauri avec laquelle il a...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.