mugello-gp-toscane-f1
in

McLaren s’attend à un vrai défi d’ingénierie au Mugello

Le directeur de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, s’attend à devoir faire face à un vrai défi en termes d’ingénierie ce week-end au Grand Prix de Toscane sur le tracé du Mugello.

Les équipes de F1 vont découvrir le circuit du Mugello pour la première fois ce vendredi, et bien que certains pilotes soient déjà venus sur ce tracé il y a quelques années pour réaliser des tests privés avec Pirelli, il n’en demeure pas moins qu’ils devront faire face à de nombreuses inconnues ce week-end au volant de F1 modernes.

“C’est formidable de se diriger vers un nouveau circuit ce week-end, ce qui est une bonne chose pour le sport pendant cette saison condensée.” nous explique Andreas Seidl, le team principal de l’équipe McLaren.

“Le Mugello est une piste fantastique dans une belle partie de l’Italie et ce sera formidable de voir des voitures de Formule 1 y courir.”

“Le Mugello est un nouveau défi avec un vrai mélange de virages, dont beaucoup sont rapides.”

“C’est une chose difficile à quantifier lorsque vous ne disposez d’aucune donnée historique d’un circuit.”

“Donc, beaucoup de travail a été effectué en arrière-plan grâce à la simulation pour en savoir plus sur le circuit et comment notre voiture de F1 actuelle y fonctionnera.”

“En ce qui concerne la configuration mécanique et aérodynamique, nous devons simuler cela du mieux que nous pouvons et estimer ce que nous pensons être le bon point de départ, mais bien sûr, laisser nos options ouvertes.”

“Cela dépendra de la réalité de la situation lorsque nous arriverons, en particulier du comportement des pneus sur cette surface de piste et dans ces conditions particulières. C’est l’une des choses les plus difficiles à prévoir à un stade précoce.”

“Le Mugello est un endroit vraiment intéressant qui ressemble plus à une combinaison de Silverstone et de Barcelone, qu’à un endroit comme Monza, par exemple.”

“Il y a une série de virages assez rapides au milieu du tour qui sont de nature similaire à Silverstone. Ensuite, cela devient plus technique vers la fin, où vous avez des vitesses plus basses avec des virages en épingle à cheveux de longue durée.”

“Nous rechercherons une configuration – à la fois aérodynamique et mécanique – qui essaie de tenir compte de tous ces aspects.”

“C’est un grand défi d’ingénierie qui, je pense, représente des opportunités et des pièges lorsque vous vous rendez sur un nouveau circuit avec la nature du Mugello.”

“Ce sera bien de commencer et de voir si nous sommes proches du but ou s’il reste encore beaucoup à apprendre vendredi prochain.”

“Je suis sûr qu’il y aura encore beaucoup à faire, mais il y a eu beaucoup de travail de fond et nous entamons le week-end avec un bon niveau de préparation.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

aston-martin-vettel-2021

Officiel : Sebastian Vettel chez Aston Martin en 2021

marché-transferts-f1-2021

Le point sur le marché des transferts en F1 pour 2021