mclaren MCL34 en piste à Barcelone

McLaren va perdre son fournisseur de lubrifiants Petrobras

Le gouvernement fédéral du Brésil est sur le point de mettre un terme à la collaboration entre l’entreprise d’état Petrobras et l’équipe McLaren.

Petrobras et McLaren ont signé un partenariat commercial et technique au début de la saison 2018, mais le nouveau gouvernement en place au Brésil estime que la facture est bien trop salée et veut donc rompre le contrat avec l’équipe britannique.

« Cela n’a aucun sens, c’est une absurdité. Cela vaut t-il la peine de voir apparaître en tout petit le nom de la société sur le casque des pilotes ? » a déclaré Osmar Terra, ministre de la citoyenneté.

En réalité, le logo de la marque est présent effectivement sur les casque des pilotes, mais aussi sur le capot moteur de la McLaren MCL34, ainsi que sur les combinaisons des pilotes et des mécaniciens de l’équipe.

Le partenariat signé entre Petrobras et McLaren prévoyait également la fourniture d’un carburant, mais depuis la signature du contrat, un tel développement n’a jamais eu lieu.

Lorsque l’entreprise a signé le contrat de partenariat avec McLaren, Petrobras espérait promouvoir l’image de la marque à l’international, en plus de promouvoir un partenariat technique avec ses produits.

Cependant, le partenariat est devenu difficile à maintenir après le changement de gouvernement au Brésil.

Il y a une semaine, le président de la société, Roberto Castello Branco, avait déjà déclaré dans une interview donnée à Globo News que Petrobras cesserait de soutenir McLaren.

« Cela n’a pas de sens pour une entreprise d’un pays émergent à économie à faible revenu de financer une équipe de compétition d’un pays développé. » avait-il déclaré.

Un problème de taille pour McLaren

Le départ [qui n’est pas encore validé] de Petrobras devrait générer un problème de taille pour McLaren, qui va devoir trouver un nouveau partenaire technique pour le développement de produits lubrifiants. Rappelons que Petrobras fournit actuellement l’huile de transmission à McLaren, de plus, Petrobras a déjà investi massivement dans le développement d’un carburant.

Pour résilier le contrat avec McLaren, Petrobras devra payer une amende à l’équipe britannique. Un peu plus tôt cette année, lorsque la présidence de la République avait changé, les dirigeants de McLaren avaient déjà déclaré qu’ils comptaient sur le maintien de Petrobras dans le parrainage.

Maintenant, cependant, la compagnie d’État doit rompre l’accord et contraindre l’équipe britannique à chercher un nouveau partenaire au cours de la saison.

Bolsanero confirme le départ de Petrobras

Jair Bolsanero a lui-même confirmé ce vendredi soir qu’il comptait tout faire pour résilier le contrat liant Petrobras à McLaren.

« En 2018, Petrobras a signé un contrat de 782 millions de réal avec McLaren pour une période de cinq années. A l’heure actuelle, la société, par décision de mon gouvernement, cherche un moyen de résilier le contrat. » a déclaré le président du Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

f12019 codemasters

Le premier gameplay de F1 2019 au Paul Ricard

cyril abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing

Abiteboul : « L’objectif n’a jamais été de monter sur le podium en 2019 »