carlos sainz mclaren MCL34

McLaren va tenter de corriger le sous-virage persistant sur la MCL34

McLaren introduira une batterie d’améliorations aérodynamiques ce week-end au Grand Prix d’Espagne afin de corriger le problème de sous-virage de la MCL34 et ainsi d’optimiser sa vitesse de passage dans les courbes.

Le nouveau package que va introduire McLaren comprendra des nouveautés au niveau de l’aileron avant, de l’aileron arrière, du fond plat et des barge-boards de la MCL34.

Il s’agira de la première grande évolution de l’équipe de Woking cette saison, alors que McLaren estime avoir une marge d’amélioration d’environ une seconde pleine sur un tour.

Il va sans dire que la progression de la performance de la MCL34 ne concerne pas que le châssis, mais aussi et surtout, le moteur Renault monté à l’arrière de la monoplace de Carlos Sainz et Lando Norris.

Cependant, l’introduction de cette importante mise à jour aérodynamique ce week-end, pourrait compenser, voire effacer, le problème de sous-virage de la MCL34, mais au détriment de la vitesse de pointe dans les lignes droites.

« Depuis deux mois, notre objectif est d’apporter des évolutions pour améliorer la voiture. » explique ce mercredi Carlos Sainz à Barcelone.

« Nous voulons bien-sûr qu’elles fonctionnent, mais vous devez toujours garder à l’esprit qu’elles peuvent ne pas fonctionner. La saison dernière, nous avions aussi des évolutions. » rappelle Sainz.

« Mais désormais, nous voulons qu’elles fonctionnent, afin que nous puissions améliorer la voiture toute l’année. »

La MCL34 disposera également sur sa carrosserie d’un pubage différent ce week-end par rapport à la dernière course. Le logo d’Estrella Gallicia 2.0 a été redessiné spécialement pour les Grands Prix d’Espagne, de Grande-Bretagne et du Brésil, qui sont des marchés importants pour la marque espagnole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

jean todt fia

Jean Todt veut que les pilotes puissent exprimer leur talent

haas kevin magnussen

Pas de Spec 2 du moteur Ferrari pour Haas et Alfa Romeo à Barcelone