McLaren veut éviter de faire des prédictions pour 2019

Le PDG de McLaren se veut très prudent sur ses attentes à l’aube de la saison 2019 qui marquera le début de la seconde année de collaboration avec Renault.

L’équipe britannique, qui a terminé la saison 2018 à la sixième position au classement des constructeurs, n’est toujours pas revenue à son niveau de compétitivité qu’elle affichait avant l’introduction des moteurs hybrides en 2014.

Dans ce contexte, le PDG de McLaren ne veut surtout pas se mouiller et se veut donc très prudent lorsqu’on lui demande s’il pense que son équipe sera compétitive en 2019.

« Je pense que nous voulons éviter de faire des prédictions. Nous savons que cela n’a pas été satisfaisant au cours des deux dernières années, nous ne voulons donc plus faire cette erreur. » déclaré Zak Brown à ESPN.

« Je dirais que nous espérons que nous continuerons à faire un pas en avant. Nous avons eu 15 pénalités de grille en 2018 contre quelques centaines auparavant, cette année 2018 a donc été un pas en avant, bien que ce ne soit pas le pas en avant que nous espérions faire. »

« Nous espérons donc que nous poursuivrons ce cheminement en 2019, mais je ne veux surtout pas dire où nous serons au championnat des constructeurs. »

McLaren dévoilera sa nouvelle monoplace, la MCL34, le 14 février prochain en direct de son usine à Woking en Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Le communiqué de presse de la FOPA a été mal interprété

Todt : « Kvyat sait très bien qu’il n’aura pas une troisième opportunité »