Mercedes détaille les nouveautés introduites sur la W15

14 février 2024
La Mercedes W15 de la saison 2024 de Formule 1

L’équipe Mercedes a présenté ce mercredi 14 février sa monoplace pour la saison 2024 de Formule 1, la W15, qui sera pilotée cette année par le septuple champion du monde Lewis Hamilton et son coéquipier George Russell. 

Cette W15 aura la lourde tâche de faire aussi bien sinon mieux que sa devancière, la W14, qui aura tout de même permis à l’équipe Mercedes de terminer le championnat du monde 2023 à la deuxième place au classement des constructeurs, trois points devant Ferrari, mais 451 points derrière Red Bull…

Avec cette W15, les ingénieurs de Mercedes sont quasiment repartis de zéro et s’appuient sur les enseignements des deux saisons précédentes : « La conception de n’importe quelle voiture est un processus itératif. Et long en plus. » a expliqué le directeur technique James Allison.

« Cela remonte à l’année dernière. Une nouvelle voiture permet à l’équipe d’apporter des modifications plus importantes qui ne sont pas possibles pendant la saison. Ce sont des décisions qui sont prises au cours de l’été précédent. »

Ces changements incluent un nouveau châssis et un nouveau carter de boîte de vitesses. Sur le plan aérodynamique, comme toujours, l’accent a été mis sur l’efficacité. La quête sans fin pour trouver plus d’appui avec moins de traînée et la transmettre sur la piste d’une manière qui complète la fonction de la suspension et des pneus.

« L’accent a été mis sur l’amélioration de l’essieu arrière imprévisible de la voiture précédente. » a poursuivi James Allison.

« Nous avons travaillé dur pour nous assurer que les deux essieux, mais particulièrement l’essieu arrière, conservent un meilleur contrôle du pneu que sur la W14. Il y a également eu quelques ajustements sur les domaines dans lesquels nous avions une marge d’amélioration, y compris l’effet DRS et la performance lors des arrêts aux stands. »

Cependant, Allison a insisté sur le fait que c’est au niveau du plancher de la monoplace que se situent les principaux changements cette année : « Avec cette génération actuelle de voitures, une grande partie des performances vient de la façon dont le plancher interagit avec la route. L’efficacité ou non d’une voiture dépend de la façon dont ce plancher peut se comporter de manière aérodynamique. »

« Nous avons l’impression d’avoir passé un bon hiver, mais la F1 est un jeu relatif et seul le temps nous dira à quel point nous avons fait un grand pas en avant. »

« Nous nous concentrons sur le fait de tirer le meilleur parti de la voiture que nous lançons, mais nous sommes enthousiasmés par la course au développement qui suivra car la réglementation est encore jeune et les opportunités abondent. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.