mercedes w10 lewis hamilton

Mercedes espère pouvoir développer son package aéro qu’elle utilisera à Melbourne

Mercedes espère avoir une journée sans problème ce mercredi à Barcelone, afin de pouvoir développer le nouveau package aéro introduit sur la W10, et qui sera celui utilisé à Melbourne.

L’équipe Mercedes s’est présentée ce mardi à Barcelone avec une W10 complétement nouvelle, avec l’introduction d’un package aéro différent de celui aperçu en semaine 1.

Ce nouveau package est en réalité celui qui sera utilisé par Mercedes dés la première manche de la saison à Melbourne dans quinze jours et il est donc important pour l’équipe du constructeur allemand de le développer durant ces trois dernières journées de tests en Espagne.

Mais l’équipe championne du monde en titre a rencontré des problèmes ce mardi et a perdu la totalité de l’après-midi en raison d’un souci de pression d’huile sur le moteur monté sur la W10 de Valtteri Bottas, obligeant l’écurie à effectuer un changement d’unité de puissance.

Au final, Valtteri Bottas n’aura bouclé que neuf tours de circuit en quatre heures d’essais ce mardi, ce qui n’aura pas permis à Mercedes de travailler sur son nouveau package aéro comme elle le souhaitait.

« Ce n’était pas exactement la journée que nous espérions pour la première fois avec notre nouveau package aéro que nous désirons utiliser à Melbourne. » explique James Alisson, directeur technique de Mercedes.

« Nous avons perdu une grande partie de la journée en raison d’un problème de pression d’huile survenu à la pause déjeuner. Néanmoins, mis à part ce problème, nous avons récolté des données utiles, et nous avons pu constater que la voiture se comportait différemment avec le nouveau package. »

« Nous sommes très impatients d’avoir une journée sans problème afin de mieux comprendre ce que nous pouvons faire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pierre gasly pilote red bull racing 2019

Gasly veut s’améliorer aux côtés d’Adrian Newey

fernando alonso mclaren

Fernando Alonso en visite à Barcelone en tant qu’observateur