F1 - Mercedes n'a pas beaucoup de marge pour améliorer sa F1
in

Mercedes n’a pas beaucoup de marge pour améliorer sa F1

Le directeur de l’ingénierie de Mercedes, Andrew Shovlin, admet en toute franchise que Mercedes n’a peut-être plus la meilleure monoplace en Formule 1 cette année.

Bien que Lewis Hamilton ait remporté la première manche de l’année à Bahreïn, Mercedes a été battu dans l’exercice des qualifications par Red Bull avec un Max Verstappen ayant décroché la pole position avec quatre dixièmes d’avance sur Lewis Hamilton.

En course le dimanche, Max Verstappen avait clairement un rythme plus rapide que les deux Mercedes, mais un dépassement en dehors des limites de la piste a obligé le pilote néerlandais à rendre sa position à Lewis Hamilton, qui franchira la ligne d’arrivée sept dixièmes devant la Red Bull de Verstappen.

Après ce premier Grand Prix de la saison 2021, Andrew Shovlin admet que la W12 n’est tout simplement pas assez rapide par rapport à la RB16B de Red Bull.

« Nous n’avons pas vraiment de forces par rapport à eux, c’est ce que je dirais. » explique Andrew Shovlin.

« Nous avons eu de nombreuses années où nous pouvions compter sur la vitesse en ligne droite ou dans les virages à grande vitesse ou les virages interconnectés. Mais si vous regardez à Bahreïn, nous n’avons pas gagné de temps sur eux partout. »

« Il y a eu quelques virages où ils nous ont battus en qualifications – ils avaient également une vitesse élevée dans les virages 9 et 10 – ils étaient très forts dans ces virages et c’est vraiment essentiel. »

« En qualifications, ils sont tout simplement sur le rythme dans nos meilleurs virages, et ils sont juste plus rapides dans les autres. Nous avons donc besoin d’une voiture plus rapide, c’est aussi simple que cela. »

Compte tenu des règles entourant le développement des monoplaces cette année – avec un plafond de coûts introduit et un système de jetons pour contrôler les dépenses – avant une série de changements de réglementation qui ouvriront la voie à une nouvelle ère pour la F1 en 2022, Shovlin a admis qu’il n’y avait pas beaucoup de place à l’amélioration pour Mercedes cette saison.

« Normalement, vous vous tourneriez vers la soufflerie pour essayer de mettre un peu d’appui supplémentaire sur la voiture au cours de l’année. »

« Vous devriez également regarder le groupe motopropulseur pour essayer d’apporter plus de puissance, mais ces deux éléments sont limités cette année par la réglementation, de sorte que nous avons très peu de temps avec la soufflerie. »

« Le banc d’essais est également fortement limité, nous ne pouvons pas développer les performances du moteur cette année. Nous devons donc nous pencher sur des domaines plus subtils liés aux caractéristiques du pilotage. »

« Je pense aussi qu’il va falloir arriver sur le circuit avec une voiture bien équilibrée, en ayant fait nos devoirs et en sachant combien de temps les pneus pourront durer. »

« Je pense en fait que ce championnat cette saison va se réduire à de petites marges, plus que d’habitude. »

Après la première manche de l’année, Mercedes est tout de même en tête du championnat avec 41 points inscrits à Bahreïn, soit 13 points de plus que l’équipe Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - F1 2021 : des premières rumeurs sur une date de sortie

F1 2021 : des premières rumeurs sur une date de sortie

F1 - Tech F1 : les nouvelles règles en faveur du rake élevé de la Red Bull ?

Tech F1 : les nouvelles règles en faveur du rake élevé de la Red Bull ?