lewis hamilton mercedes

Doublé de Mercedes à Bahreïn

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Bahreïn 2019, le pilote Mercedes devance son coéquipier Valtteri Bottas et la Ferrari de Charles Leclerc.

Derrière, Max Verstappen, Sebastian Vettel, Lando Norris, Kimi Raikkonen, Pierre Gasly, Alex Albon et Sergio Perez complètent le top dix.

Catastrophe pour Leclerc

Le pilote monégasque, qui s’élançait depuis la pole position, a été trahi par la mécanique de sa Ferrari à un peu plus de dix tours de la fin de course.

Charles Leclerc menait le Grand Prix depuis un long moment, mais malheureusement pour le jeune monégasque, la mécanique de sa monoplace n’a pas tenu le coup, l’obligeant à ralentir de plus en plus en fin de course.

Catastrophe pour Vettel

Le pilote Ferrari, alors second, s’est fait doubler par Lewis Hamilton à l’extérieur du virage 4. Surpris par la manœuvre du pilote Mercedes, Sebastian Vettel a effectué un tête-à-queue et a abîmé ses pneumatiques.

L’Allemand a donc repris la course avec des gommes passablement abîmées, ce qui qui a provoqué d’importantes vibrations sur sa monoplace.

Ces vibrations étaient tellement fortes que l’aileron avant de sa Ferrari a cassé net et s’est décroché de sa voiture. Le quadruple champion du monde n’a pas eu d’autre choix que de rentrer au stand à faible vitesse, il ressortira de la pit lane à la neuvième position.

Finalement, Sebastian Vettel a sauvé les meubles en terminant la seconde course de la saison à la cinquième place.

Les deux Renault abandonnent

Les deux pilotes Renault ont abandonné exactement au même moment au Grand Prix de Bahreïn, à seulement deux tours de la fin de course, ce qui a forcé la FIA à déclencher une voiture de sécurité. La course se terminera d’ailleurs derrière la voiture de sécurité.

Abandon pour Romain Grosjean

Le pilote Haas a été percuté dés le départ de la course par la Racing Point de Lance Stroll, ce qui a provoqué une crevaison sur sa monoplace.

Le Français, qui s’élançait depuis la onzième position, s’est retrouvé bon dernier et a dû passer par les stands pour changer de pneus.

Malheureusement, quelques tours plus tard son équipe lui a demandé d’abandonner, les dégâts causés lors de son accrochage avec la Racing Point de Stroll étaient trop importants sur sa monoplace. Il s’agit du second abandon en deux courses pour Grosjean.

Abandon pour Carlos Sainz

Le pilote McLaren, qui a été victime d’un contact avec la Red Bull de Max Verstappen en début de course, a dû abandonner à deux tours de la fin. Le pilote espagnol végétait en fond de grille, son abandon est certainement stratégique pour la prochaine course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Leclerc élu pilote du jour à Bahreïn

Officiel : Daniel Ricciardo convoqué chez les commissaires