Mercedes veut battre Ferrari au championnat constructeurs

2022 Italian Grand Prix, Friday - Jiri Krenek

L’équipe Mercedes a toujours pour objectif de terminer la saison 2022 à la deuxième place au championnat du monde des constructeurs et décrocher au moins une victoire avant la fin de la campagne.

Après un début de saison difficile, l’équipe du constructeur allemand a réussi à revenir au combat avec Ferrari et Red Bull à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne lorsqu’une mise à jour majeure a été introduite sur la W13. Après seize Grands Prix disputés, Mercedes est troisième au championnat constructeurs avec 35 points de retard sur la Scuderia Ferrari, alors qu’il reste encore six courses à disputer. Alors que la Formule 1 se dirige désormais vers l’Asie pour y disputer deux Grands Prix à Singapour et au Japon, les objectifs de l’équipe championne du monde en titre restent les même, à savoir terminer devant Ferrari et décrocher une et même plusieurs victoires idéalement.

« Nous avons eu de bonnes courses, et nous avons eu de moins bonnes courses, mais je pense que ce qui est vraiment encourageant, c’est la compréhension qui vient de la simulation et le travail que nous faisons et la compréhension qui vient de la soufflerie. » a déclaré Mike Elliott, directeur technique de Mercedes.

« Cela nous permet de déterminer pourquoi nos performances augmentent et diminuent, ce dont nous avons besoin pour reprendre le combat en tête et ce que nous devons faire pendant l’hiver – je pense que ce sont les éléments clés. »

« Nous voulons essayer de combattre Ferrari pour cette position P2 ; nous voulons essayer de gagner une course cette saison, ou plusieurs courses idéalement ; et surtout, nous voulons nous remettre sur les rails afin de nous battre correctement pour un championnat l’année prochaine. »

« Ce n’est pas un manque de respect envers nos concurrents – nous avons une opposition fantastique – mais c’est ce que nous devons vraiment faire. Nous voulons être de retour et nous voulons nous battre pour les championnats. »

A Monza lors de la dernière course disputée, Mercedes affichait un bon rythme avec sa W13, George Russell ayant terminé le Grand Prix d’Italie en troisième position, tandis que son coéquipier Lewis Hamilton a terminé cinquième après un départ depuis le fond de la grille. Pour la prochaine manche qui se disputera à la fin du mois de septembre à Singapour sur un tracé complétement différent de celui de Monza, Mercedes espère avoir un package mieux adapté au circuit urbain de Marina Bay et pourquoi pas décrocher sa première victoire de la saison là-bas.

« Quand vous regardez en arrière, l’apprentissage que nous avons de la saison, je pense que nous pouvons nous attendre à ce qu’à Singapour ce sera un peu plus comme ce que nous avons pu voir à Budapest et Zandvoort. C’est un circuit bosselé qui va apporter son lot de défis, mais en termes de nature des virages (des virages lents), nous pensons que ce sera un peu mieux pour notre voiture. » explique Elliott.

« Comme toujours, nous ferons tout le travail de pré-simulation que nous devons faire et nous maximiserons notre apprentissage lors des séances d’essais libres, et j’espère que nous pourrons transformer cela en un bon résultat. »

4 Comments

  1. Ils ont réussi à améliorer leur voiture en cours de saison.
    L’équipe réalise, également, un travail dans les stands, dont devrait s’inspirer Ferrari.
    Russel est, déinitivement, une très bonne pioche.
    Dès qu’ils auront une voiture du niveau de la RBR, ils aligneront podium sur podium.
    Les stratégies sont toujours au top!

    • Mercedes reste une grande équipe, il est intéressant de voir à quel point, même en partant de loin, l’équipe a su faire progresser la voiture.
      Je suis d’accord avec vous à propos de Georges Russel, il a toute sa place dans un top team comme Mercedes, ils ont fait un excellent choix en le faisant rejoindre l’équipe.
      La fin de saison est riche en promesses, du moins pour la P2, car Red Bull semble désormais intouchable…

      • Vu le travail de George chez Williams et sa pige réussie chez Mercedes, on ne pouvait pas en douter. Et pour la seconde place c’est possible car sous la pression les Rouges risquent de fauter.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.