Mercedes vise une logistique alimentée à 100% en biocarburant en 2024

15 mai 2024
2
camion mercedes F1 2024
La nouvelle décoration des camions Mercedes en F1 en 2024

L’équipe Mercedes a choisi d’étendre son utilisation du biocarburant HVO100 pour faire en sorte de réaliser une saison européenne entièrement alimentée en biocarburant. 

En septembre 2022, Mercedes a conclu un premier essai d’utilisation du HVO100 dans 16 de ses camions de course pour les trois dernières courses européennes. L’essai a été conçu pour comprendre le niveau d’économie de carbone réalisable, ainsi que pour identifier les défis d’approvisionnement. L’analyse menée après l’essai a conclu que l’utilisation du HVO100 réduisait les émissions de fret des camions de 89 %.

En 2023, Mercedes s’est appuyé sur le succès de son essai de biocarburants de 2022, augmentant considérablement l’utilisation du HVO100 tout au long de la saison européenne. L’écurie du constructeur allemand a réalisé une réduction des émissions de 67 % et une économie de 339 tCO2e pour les camions et générateurs de course et d’hôtellerie tout au long de la saison européenne 2023. La flotte de camions de l’équipe a parcouru 386 000 km avec du HVO100, chaque kilomètre parcouru permettant d’économiser 90 % d’émissions de CO2 par rapport au diesel traditionnel.

Pour 2024, Mercedes veut donc aller plus loin et vise une utilisation à 100% du biocarburant pour toute la saison européenne qui débute avec le Grand Prix d’Emilie-Romagne le 17 mai et se termine avec le Grand Prix d’Italie le 1er septembre.

Ainsi, Mercedes utilisera cette année des biocarburants sur l’ensemble des générateurs qui alimentent ses unités d’accueil et d’ingénierie en bord de piste. Le motorhome de l’équipe sera alimenté exclusivement au HVO100, un biocarburant de deuxième génération.

motorhome mercedes 2024
Motorhome Mercedes pour la saison 2024

La  flotte de camions Mercedes-Benz Actros fera à nouveau le plein de HVO100 pendant la saison européenne. Chaque camion transportant le motorhome et le matériel de course parcourt entre 9 000 et 10 000 km, ce qui permet d’économiser selon Mercedes environ 90 % d’équivalent CO2 pour chaque kilomètre parcouru par rapport à l’utilisation de diesel traditionnel.

« Les carburants durables qui alimentent notre logistique pour la saison européenne sont un élément clé de nos plans de transition qui aident l’équipe et notre sport à évoluer vers un avenir net zéro. » a déclaré Toto Wolff, directeur de l’équipe Mercedes.

« Nous avons augmenté nos investissements pour améliorer davantage l’efficacité, les réductions d’émissions projetées reflétant les efforts combinés de l’équipe, de Petronas et nos partenaires logistiques. »

« L’innovation en matière de carburant est au cœur des changements à venir dans notre sport en 2026 et je suis fier de diriger une équipe si engagée dans la conduite d’un changement durable. »

L’équipe Mercedes s’est engagée à publier les économies d’émissions de carbone à la fin de la saison une fois que les données des neuf courses européennes auront été collectées et analysées.

2 Comments

  1. Les « biocarburant » sont un argument écologique dépassé et nuisible…
    En effet, les dégat écologique pour produire ces « biuo » carburant sont énormes…
    Monoculture industrielle intensive avec traitement phytosanitaires polluants…
    ‘intégration d’huile de palme dans ce que le pétrolier appelle les “biocarburants” engendre une déforestation massive. !
    Biodiesel, biocarburant… derrière ces noms prometteurs, on retrouve le lobbying de Total, qui veut faire passer les agrocarburants pour des carburants écologiques, qui feraient du bien à la planète chaque fois qu’un automobiliste fait le plein. C’est tout le contraire :

    Pour produire ces agrocarburants, on détruit des forêts tropicales, notamment en Asie du Sud-Est.
    On libère ainsi les énormes quantités de carbone que retenaient ces forêts.
    Ces forêts ne peuvent plus jouer leur rôle de puits de carbone.
    L’effet de serre augmente et le dérèglement climatique s’aggrave.
    La culture industrielle de l’huile de palme multiplie les incendies, un fléau pour les populations locales.
    Orang-outans, tigres, éléphants… n’ont plus d’habitat et sont menacés de disparition… Et nous aussi !

  2. Aucune hypocrisie de la part d’une équipe de F1 xD
    Les dinosaures d’il y a 150 millions d’année produisaient plus de 7 fois de Co2 dans l’atmosphère avec leur énormes voitures polluantes au combustible retro-fossile.
    Les mêmes personnes qui ont fait la queue pour se faire injecter un pathogène synthétique expérimental qui a tué tout les animaux sur lequel il a été testé seront les premier à croire que le Co2 réchauffe leur planètes, tout en ignorant que tout les planètes du système solaire actuellement ont de grave changement climatique.. surement due également à leur vieille Toyota..
    De la poudre aux yeux pour contrôler la population avec un simple fil. Ces grosses compagnies n’ont pas la liberté de dire la vérité car elle se ferrait détruire systématiquement par la presse. Tout est documenté sur le wef.
    L’achat même d’une voiture à essence emmène une pénalité monétaire du concessionnaire en question car ils sont forcé à vous vendre de l’électrique. Quel dommage que la simple vérité soit si censuré.
    Vous devrez éventuellement vous sentir coupable de respiré ou même d’exister avec vos crédits carbone alors que ceux qui vous contrôle auront tout les exemptions dans leur bateaux de croisière et leur jet privé. Aucune hypocrisie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.