Mick Schumacher impatient de découvrir le tracé de Singapour

CIRCUIT ZANDVOORT, NETHERLANDS - SEPTEMBER 02: Kevin Magnussen, Haas F1 Team, and Mick Schumacher, Haas F1 Team during the Dutch GP at Circuit Zandvoort on Friday September 02, 2022 in North Holland, Netherlands. (Photo by Andy Hone / LAT Images)

Le pilote Haas Mick Schumacher va découvrir le tracé de Singapour pour la première fois de sa carrière, l’Allemand n’ayant jamais roulé sur la piste de Marina Bay jusqu’à présent.

Mick Schumacher ayant débuté sa carrière en Formule 1 en 2021, l’Allemand n’a encore jamais pu rouler sur le très difficile circuit de Singapour, notamment parce que la catégorie reine ne s’est plus rendue dans la Cité-Etat depuis 2019 en raison des restrictions liées au Covid-19. Ce week-end donc, Schumacher repartira d’une feuille totalement blanche sur un tracé extrêmement exigeant pour les pilotes et les machines.

« Singapour est une piste de course spéciale et j’ai hâte d’y être. Jusqu’à présent, j’y suis allé une seule fois…et c’était à l’aéroport pour une escale, mais même là, ça avait l’air super ! » nous explique le pilote Haas.

« Je suis très excité à l’idée de découvrir la piste par moi-même. Beaucoup de gens disent que c’est difficile à cause de l’humidité (le taux d’humidité moyen est de 80% à Singapour), mais aussi des caractéristiques de la piste. Donc, nous verrons ce que nous pouvons faire. »

Avant de débarquer à Singapour, Schumacher a évidemment eu plusieurs réunions avec son équipe pour mettre sur la table toutes les composantes de cette course atypique, bien souvent perturbée par l’entrée en piste d’une voiture de sécurité. Le pilote allemand arrive donc le mieux préparé possible du point de vue de la stratégie et cherchera avant tout à boucler un maximum de tours en essais libres pour se familiariser avec le tracé.

« Nous avons eu nos réunions de pré-événement qui sont des facteurs clés, notamment en ce qui concerne les voitures de sécurité, car cela a une répercussion sur la stratégie de course et la préparation de la course. Mais d’un autre côté, j’y vais avec un esprit neuf, donc je dois juste faire autant de tours que possible et, espérons-le, avoir une bonne idée pour que nous puissions bien performer en qualifications, puis avoir un bon départ, et marquer des points. »

Avec un taux d’humidité ambiant avoisinant les 80%, Singapour sera difficile physiquement pour les pilotes, mais Mick Schumacher dit qu’il n’a pas forcément modifié sa préparation physique avant cet événement.

« C’est difficile pour moi de juger, car je n’ai pas été là-bas pour savoir quelle est la meilleure préparation pour moi. Mais généralement, la préparation entre chaque événement ne change pas vraiment, même si c’est un lieu spécial comme Singapour. »

Avant le Grand Prix de Singapour, Mick Schumacher occupe la quinzième place au championnat du monde des pilotes avec douze points marqués depuis le début de la saison.

3 Comments

  1. Ça ne sent pas bon du tout pour lui. De l’ancien ingénieur de Grosjean jusqu’au sommet de l’équipe, personne n’aime son comportement et ses réflexions lors des réunions. Le gp d’Autriche a laissé des cicatrices.

    Il veut faire « le plus de tours possibles » mais ce n’est pas de la F2. Le kilométrage dépend du quota moteur et de rien d’autre.

    J’espère que Giovinazzi motivera un peu plus KMag car lui aussi s’endort et déçoit Steiner par son inconstance.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.