Monza
in

Monza présente ses excuses pour le désagrément de certains fans

Dans un communiqué, le circuit de Monza a exprimé ses regrets pour le désagrément rencontré par certains fans lors du Grand Prix d’Italie.

L’affluence record à Monza a manifestement dépassé les attentes des organisateurs lors du Grand Prix d’Italie causant certains désagréments auprès des fans, les installations telles que les sanitaires n’étant parfois pas suffisantes. Certains ont ouvertement critiqué l’organisation du GP d’Italie sur les réseaux sociaux et partagé leur mauvaise expérience. Comme lors du Grand Prix d’Autriche, il est également question d’insultes, d’intimidations et d’abus de la part de certains fans.

L’Autodromo Nazionale Monza exprime ses regrets pour l’inconfort de ceux qui, parmi tous les fans présents sur lors du Grand Prix d’Italie, ont pu rencontré certains désagréments.

“La structure et ses équipes ont fait tous les efforts possibles pour organiser cet événement qui a dépassé tous les records de participation, au-delà de toutes les estimations et prévisions.”

“Pour l’Autodromo Nazionale Monza, l’expérience des fans est la priorité et pour cette raison, nous devons procéder à de rigoureuses vérifications avec nos partenaires pou déterminer et étudier l’origine de toutes les critiques et prendre les mesures nécessaires pour que ça ne se reproduise pas à l’avenir.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 commentaires

  1. Seriously !! Ce qui s’est passé était aussi grave qu’en Autriche et aux Pays-Bas, voire pire avec Verstappen conspué dès samedi, quoi qu’en dise Binotto, et qui s’est pris des objets lancés depuis les tribunes en fin de course.

    Il ne peut pas y avoir des enquêtes sérieuses que lorsque des abrutis s’en prennent à Mercedes et Hamilton. Le fait que la FIA ait censuré le son sous le podium pour cacher ces événements n’est pas tolérable. Aucune raison de protéger Monza après avoir communiqué à outrance sur des mauvais comportements plus tôt dans la saison.

    • Malheureusement à l’image des stade de foot, mais la violence progresse partout, les tribunes et stades ne sont qu’un reflet de
      la triste réalité sociétale.
      La société occidentale se désagrège et on paiera tous les conséquences… du sans foi ni loi…

    • Je ne suis pas convaincu que nous avons assisté à la même course, à aucun moment je n’ai aperçu de violence ou verstappen conspué dès le samedi, le seul moment ou des hués sont apparues étaient en fin de course sous safety car, étant également sous le podium au moment de la remise des trophées, tout était normales comme les autres années.

      Concernant les infrastructures cela est par contre catastrophique concernant les sanitaires ainsi que le temps d’attente. Pire à la fin des journées de grand prix plus une boissons fraîches disponibles, exclusivement de la bière ce qui n’est pas top.

      • Bonjour Martin et les autres,
        J’étais également sur place lors du Gran Prix d’Italie à Monza. Samedi Tribune 26B et dimanche Tribune 24 Vedano.
        C’est vrai que la file d’attente pour acheter des jetons était parfois trop longue.
        A cela, il faut ajouter une autre file pour les boissons et encore une autre file pour la nourriture
        Le nombre de stand, jetons(1 jeton = 1,5euro), boissons et nourriture étaient bien insuffisant par rapport au nombre de gens sur place .
        Je dois dire également que le samedi j’ai vrai eu difficile à trouver ma tribune car mal ou pas assez d’indication. (1/2)

      • (2/2)
        En ce qui concerne Max Verstappen, il a été hués le dimanche lors du podium sinon je n’ai rien remarqué de particulier ou sinon un cas isolé d’un fan ayant un peu trop abusé de la bière 🙂
        C’est plus un sentiment de frustration que j’ai ressentis autour de moi. Moi aussi, dommage finir sous safetycar c’est décevant. A 5 tours de l’arrivée j’aurais préféré voir un drapeau rouge et tous dans les stands en attendant de dégager la mono-place de Ricciardo.
        Malgré tous, ça reste un spectacle formidable à faire une fois dans la vie.
        Je vous le souhaite à tous, sincèrement.

      • Je voulais juste ajouter que moi aussi j’ai sifflé dimanche lorsque Max Vertappen est arrivé sur la plus haute mrche du podium mais ce n’était pas vraiment contre lui mais contre la fin de course sous safetycar. Ce n’était pas de la haine mais juste de la frustration car oui j’étais déçus que Charles Leclerc n’ai pas gagné.
        Dans l’ensemble c’était franchement un chouette weekend sauf pour l’organisation qui était… pas top.

      • J’étais aussi sur place dans le « prato » avec un billet d’enceinte générale.
        Malheureusement le jour de la course mon père et moi avons eu le malheur de porter chacun une casquette redbull. Et bien les tifosi ne se sont pas gênés de nous insulter tout le long de la course.
        Décevant de la part de ces derniers. Alors que nous somme tous venus voir la même chose. Une course de formule 1

        • Bonjour Ozone,
          Je n’étais pas dans le “Parto” mais à vous lire je trouve ça dommage.
          Malheureusement je pense que vous pouvez trouver ce genre de comportement un peu partout.
          Avec une casquette Ferrari en Angleterre, je pense que j’aurai aussi été sifflé.
          Des “oranges” qui brule un drapeau Mercedes c’est pas mieux (j’ai vu une vidéo sur Twitter).
          Mais on est encore loin de certains fans (fanatiques) de foot qui se tapent dessus pour un oui ou pour un non, ouf. Donc ça peu encore allez 🙂

    • À ceux qui doutent,

      les vidéos sont disponibles sur YT. Cherchez par exemple : F1 2022 Monza | Tifosi (Ferrari fans) harassing and booing Max Verstappen |

      C’était dès vendredi. La vérité est que les fans se sentent libres d’insulter Red Bull et Verstappen car la FIA n’est jamais intervenue autant qu’elle le ferait pour Mercedes et que cette équipe est massivement utilisée par certains médias comme élément passionnel de rejet depuis Vettel qui subissait ça massivement lui aussi en 2013.

F1 - Silverstone suspend temporairement la vente des billets pour le GP de Grande-Bretagne 2023

Silverstone suspend temporairement la vente des billets pour le GP de Grande-Bretagne 2023

Alonso Alpine

Alpine : “Un contrat plus long avec Alonso n’avait pas de sens”