F1 - Haas n'a pas souhaité monter le nouveau système hybride Ferrari
BAHRAIN INTERNATIONAL CIRCUIT, BAHRAIN - MARCH 27: Mick Schumacher, Haas VF-21 during the Bahrain GP at Bahrain International Circuit on Saturday March 27, 2021 in Sakhir, Bahrain. (Photo by Steven Tee / LAT Images)
in

Haas n’a pas souhaité monter le nouveau système hybride Ferrari

Le directeur de l’équipe Haas, Gunther Steiner, a expliqué que l’introduction du nouveau système hybride développé par Ferrari cette année n’aurait pas forcément aidé son équipe, c’est pourquoi il a été décidé de ne pas le monter à l’arrière des deux Haas en 2021.

Depuis le Grand Prix de Russie, Ferrari a introduit son nouveau système hybride – d’abord sur la monoplace de Leclerc à Sotchi, puis sur celle de Sainz à Istanbul. L’arrivée de ce système hybride évolué a clairement permis à la Scuderia Ferrari de faire un pas en avant en termes de compétitivité et l’équipe italienne se trouve désormais à seulement 3,5 points de McLaren au championnat constructeurs, alors qu’il ne reste que cinq Grands Prix à disputer cette saison.

Du côté de chez Haas – qui est une écurie cliente de Ferrari et qui utilise donc le moteur de Maranello – la décision a été prise de ne pas monter ce nouveau système hybride sur les deux monoplaces, qui sont donc propulsées par un moteur Ferrari non évolué en cette fin de saison.

Lorsqu’on demande à Gunther Steiner pourquoi Haas ne bénéficie pas de cette amélioration, le directeur de l’équipe américaine a répondu : « Je pense que nous avons choisi de ne pas monter le système hybride parce que même cette amélioration ne nous aurait pas aidé, cela n’aurait pas fait beaucoup pour nous mais je vois un point positif, parce que bien-sûr, nous aurons ce système hybride l’année prochaine et nous avons hâte d’y être. » nous explique Gunther Steiner.

« Ils [Ferrari] ont aussi vraiment beaucoup travaillé sur le moteur à combustion interne. J’étais avec Gene Haas [le propriétaire de l’équipe Haas] à Maranello avant Monza et ils nous ont montré ce qu’ils ont fait. »

Quand à la compétitivité de ce futur moteur à combustion interne, Steiner admet qu’il ne sait toujours pas ce que vaut ce nouveau moteur et le découvrira seulement en février lors des premiers essais hivernaux de la saison 2022.

« A quel point est-il bon ? C’est toujours difficile à dire et c’est la même chose avec la voiture. Même si leur moteur est bon et que les autres sont super bons, ils seront toujours en retard, donc nous verrons, mais je pense qu’ils ont mis la bonne quantité d’efforts pour faire un meilleur moteur l’année prochaine afin d’être au moins à égalité avec tous les autres, et j’espère encore meilleur. »

Pour rappel, l’équipe Haas a pris la décision de ne pas développer sa monoplace 2021 pour concentrer toutes ses ressources sur celle de la saison 2022. A ce stade de la saison, l’équipe américaine n’a toujours pas marqué le moindre point et occupe la dernière place au classement constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Plus aucune trace de Honda en F1 en 2022

Plus aucune trace de Honda en F1 en 2022

F1 - Schwartzman et Piastri "méritent" une place sur la grille en F1

Schwartzman et Piastri « méritent » une place sur la grille en F1