Toto Wolff : « Un nouvel ADN pour la Mercedes 2023 »

26 octobre 2022
1
Russell Mercedes
2022 United States Grand Prix, Saturday - Steve Etherington

Toto Wolff, Team principal de Mercedes a évoqué les changements importants que l’équipe  prévoit pour le championnat 2023, expliquant que « l’ADN » et « l’architecture » de la monoplace allaient changer.

Le succès de Red Bull au championnat constructeurs en 2022 a mis fin à l’hégémonie de l’équipe Mercedes ces dernières années. La W13 n’a pas montré un niveau suffisant face à ses rivaux cette saison et Toto Wolff est bien conscient que les choses devront changer : « L’ADN de la voiture va changer pour l’année prochaine, c’est certain ».

« Cela ne signifie pas nécessairement que notre carrosserie va être très différente. Mais certainement, ce qui fait partie de l’ADN de la voiture, l’architecture de la voiture, va changer pour l’année prochaine. »  a indiqué Toto Wolff, cité par nos confrères de Motorsportweek.com.

Interrogé sur les difficultés de la W13 dans les lignes droites, le patron de Mercedes a répondu : « Pour certaines raisons, je pense que notre voiture est tout simplement trop lente dans l’ensemble. Ce sont ces raisons que nous devons identifier pour l’année prochaine. »

Une troisième place au championnat permettra à Mercedes de se voir allouer plus de temps en soufflerie pour le développement de la monoplace 2023.

« Le plafond des coûts a joué un rôle, on ne peut par exemple pas passer beaucoup de temps dans la soufflerie pour trouver des solutions. »

« Nous avons remporté le championnat des constructeurs, donc nous avons eu 7 % de temps en soufflerie en moins tout au long de ces 18 mois que Red Bull, et bien moins que Ferrari. »

« Maintenant, il semble que ce soit l’inverse. Par rapport à Red Bull, nous aurons 14 % de plus si nous terminons à la troisième place. Donc, ce temps supplémentaire, prévu par le règlement, devrait nous donner la possibilité de récupérer une partie de l’avantage » a conclu Toto Wolff.

1 Comment

  1. Mercedes aura plus de 14% si la FIA applique la pénalité.

    Le gain par rapport à RedBull pourrait être de 25 + 14 %
    Mais chut, c’est un accord « secret  »
    Wolf peut pas s’empêcher de bluffer…il attend beaucoup plus que 14% ….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.