Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Sondage : Quelle sanction mérite Red Bull?

SUZUKA, JAPAN - OCTOBER 08: Pole position qualifier Max Verstappen of the Netherlands driving the (1) Oracle Red Bull Racing RB18 stops in parc ferme during qualifying ahead of the F1 Grand Prix of Japan at Suzuka International Racing Course on October 08, 2022 in Suzuka, Japan. (Photo by Mark Thompson/Getty Images )

Ce lundi, la FIA a publié les très attendus certificats de conformité financière indiquant que Red Bull était en infraction pour cause de dépassement budgétaire en 2021. L’instance dirigeante devrait statuer prochainement sur les sanctions infligées à l’équipe.

La FIA a finalement confirmé ce lundi quelles équipes avaient reçu le certificat de conformité dans le cadre du plafond budgétaire.Sept équipes l’ont bien obtenu : Mercedes, Ferrari, AlphaTauri, Alpine, McLaren, Haas et Alfa Romeo.

Dans le cas de l’équipe Williams, cette dernière s’est conformé au plafond budgétaire mais une violation de procédure a été constatée plus tôt dans la saison pour laquelle un accord de violation a été conclu avec l’administration du plafonnement des coûts. Aston Martin a également été reconnu coupable de vice de procédure suite à la soumission de ses comptes.

Mais c’est bien Red Bull qui est au cœur de la tourmente, comme le suggérait les rumeurs durant le Grand Prix de Singapour : l’équipe a été reconnue en violation de procédure mais également en dépassement mineur du budget plafonné. Il s’agit d’une violation plus grave car cela suggère que Red Bull a en réalité dépassé le plafond budgétaire limité à 145 millions de dollars jusqu’à 5 % soit un montant maximum de 7,5 millions de dollars. Tout dépassement de ce montant aurait été considéré comme une violation “majeure” ​​et justifierait une pénalité plus importante.

L’Administration du plafonnement des coûts de la FIA détermine actuellement la ligne de conduite appropriée à suivre en vertu du règlement financier concernant Aston Martin et Red Bull et de plus amples informations seront communiquées ultérieurement.

A lire aussi   Alfa Romeo dévoile une F1 Art Car

La FIA se laisse donc encore quelques temps pour réfléchir aux sanctions qui seront infligées pour la non-conformité des équipes au règlement financier de la saison passée. L’instance dirigeante a à sa disposition toute une gamme de pénalités qui vont d’une sanction pécuniaire, une sanction sportive mineure à des sanctions plus sévères comme une sanction sportive dite matérielle.

Une pénalité mineure peut être sanctionné par une simple réprimande ou une amende, une déduction de points du championnat constructeurs ou pilotes de la saison en question, la suspension lors d’un événement, des restrictions imposées aux tests aérodynamiques ou autres, comme du temps en soufflerie en moins ou même la réduction du temps de piste lors des tests de pré-saison.

Certains pensent que la FIA pourrait faire de Red Bull un exemple en sanctionnant lourdement l’équipe. D’autres demandent une disqualification complète ou une déduction de points pour les constructeurs et les pilotes, ce qui pourrait potentiellement priver Max Verstappen de son titre mais cette option semble davantage correspondre à une infraction majeure. Un scénario plus probable serait de voir Red Bull recevoir une réprimande ou une sanction plus sévère avec sursis.

Il faut aussi rappeler que les équipes ont le droit de faire appel de la future décision, ce qui obligerait la Cour d’appel internationale à statuer sur la question.

Selon vous, quelle sanction mérite Red Bull? Vous pouvez voter via le module ci-dessous et argumenter votre choix dans la section des commentaires plus bas.


 

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.