Mercedes Hamilton Russell
Formel 1 - Mercedes-AMG Petronas Motorsport, Großer Preis von Ungarn 2022. George Russell, Lewis Hamilton Formula One - Mercedes-AMG Petronas Motorsport, 2022 Hungarian GP. George Russell, Lewis Hamilton
in

Mercedes : “Des difficultés qui vont porter leurs fruits”

Le patron de Mercedes Toto Wolff s’attend à ce que les difficultés rencontrées cette saison soient profitables à l’équipe dans les années à venir.

L’équipe du constructeur allemand basée à Brakley a remporté tous les championnats constructeurs de 2014 à 2021, et n’a raté qu’un seul titre pilote durant cette période, contre Max Verstappen l’année dernière. La nouvelle réglementation a cependant renverser l’hégémonie de Mercedes cette année et il faut dire que l’équipe a passé une grande partie de la première saison à essayer de comprendre sa voiture, notamment à cause du marsouinage.

Après ce début de saison compliqué, l’équipe Mercedes semble pourtant revenir doucement mais sûrement dans le match à l’avant de la grille grâce à des améliorations introduites sur la W13 depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Si l’équipe du constructeur allemand n’a pas encore réussi à décrocher de victoire cette année, elle a pu signer deux doubles podiums consécutifs en France et en Hongrie, ce qui démontre les progrès réalisés par l’écurie depuis quelque semaines maintenant.

Le Team Principal décrit cette première partie de saison comme “des montagnes russes” : Le début de saison n’était pas vraiment bon, il n’y a pas d’autre façon de le décrire. Si vous gagnez le championnat en décembre puis quatre mois plus tard, vous n’êtes pas en compétition avec les gars à l’avant, c’est frustrant.

Depuis, nous avons connu des montagnes russes, nous sommes montés sur le podium presque à chaque course. Nous sommes forts le dimanche mais jamais tout à fait là en qualifications. L’écart était tout simplement trop grand.

A lire aussi   Ricciardo a appelé Oscar Piastri après sa titularisation chez McLaren

Maintenant, il s’agit d’essayer de comprendre ce qu’il se passe, et dans la seconde moitié de la saison, espérons-le, augmenter notre rythme en qualifications et pouvoir se battre pour des victoires.

Toto Wolff affirme que l’objectif de Mercedes n’est pas d’installer des améliorations à court terme, mais plutôt de se perfectionner sur plusieurs années.

Il n’y a pas grand-chose qui s’est vraiment bien passé si l’on considère que nos attentes étaient de pouvoir nous battre pour le championnat du monde“, a-t-il déclaré.

Mais il faut prendre de ce qui est positif et c’est ce qu’on a déjà dit : les jours où on perd sont ceux où on apprend le plus.”

Il ne faut pas le voir sur un seul week-end ni même une seule année. Nous envisageons de continuer à développer l’organisation sur deux ans, cinq ans, dix ans. C’est bien pour ça que ce qu’on a appris cette année et les moments difficiles peuvent être bénéfiques” a conclu Toto Wolff.

Après le Grand Prix de Hongrie disputé fin juillet, l’équipe Mercedes occupe la troisième place au championnat du monde des constructeurs derrière Red Bull et Ferrari.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Les livres de F1 à lire au bord de la piscine cet été

Les livres de F1 à lire au bord de la piscine cet été

Spa

GP de Belgique : un événement exclusif pour les spectateurs lésés en 2021