Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

GP F1 d'Italie

Le point sur les pilotes pénalisés sur la grille à Monza

Plusieurs pilotes ont écopé de pénalités sur la grille de départ du Grand Prix d’Italie qui se dispute ce dimanche 11 septembre sur le tracé de Monza.

A la veille de cette seizième manche de l’année, plusieurs équipes ont pris la décision de monter un moteur neuf ou plusieurs éléments neufs sur la monoplace de leur pilote. C’est le cas de Mercedes, Red Bull, Alfa Romeo, Ferrari ou encore AlphaTauri, ce qui signifie que Sergio Perez, Max Verstappen, Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, Carlos Sainz et Yuki Tsunoda seront tous pénalisés sur la grille de départ du Grand Prix d’Italie.

Chez Ferrari, l’équipe italienne a décidé de monter sur la monoplace de Carlos Sainz un sixième MGU-K, un cinquième turbo, un cinquième moteur à combustion interne, un troisième pack batterie neuf et plusieurs éléments neufs dans la boîte de vitesses, ce qui veut dire que l’Espagnol prendra le départ de la course depuis le fond de la grille.

Chez Mercedes, l’équipe du constructeur allemand a décidé de monter sur la monoplace de Lewis Hamilton un quatrième moteur à combustion interne, un quatrième turbo, un quatrième MGU-H et un quatrième MGU-K, ce qui veut dire que le Britannique s’élancera depuis le fond de la grille ce dimanche.

Chez Red Bull, l’équipe de Milton Keynes a choisi de monter un cinquième moteur à combustion interne sur la monoplace de Max Verstappen, ce qui se traduit par une pénalité de cinq places, tandis que son coéquipier Sergio Perez a reçu un quatrième moteur à combustion interne et écope donc de dix places de pénalité sur la grille ce dimanche.

Chez AlphaTauri, Yuki Tsunoda a écopé d’une pénalité de dix places sur la grille pour avoir reçu sa cinquième réprimande de l’année le week-end dernier à Zandvoort. Dans ce contexte, l’équipe italienne a donc pris la décision de monter sur la monoplace du Japonais un sixième moteur à combustion interne, un sixième turbo, un sixième MGU-H et un sixième MGU-K, ce qui l’obligera à s’élancer depuis le fond de la grille ce dimanche. En plus de ces pénalités, Tsunoda a aussi reçu 3 places de pénalité supplémentaires pour ne pas avoir respecté un drapeau jaune ce vendredi en essais libres.

Enfin, chez Alfa Romeo Valtteri Bottas a reçu un sixième moteur à combustion interne, un septième turbo et un septième MGU-H, ce qui veut dire que le Finlandais écope d’une pénalité de quinze places sur la grille de départ du Grand Prix d’Italie.

Chez Haas, Kevin Magnussen a reçu un cinquième moteur à combustion interne, un cinquième turbo et un cuinquième MGU-H, ce qui se traduit par 15 places de pénalité.  De l’autre côté du garage, Mick Schumacher a reçu un cinquième moteur à combustion interne et plusieurs composants neufs dans la boîte de vitesses, ce qui se veut dire que l’Allemand doit reculer de 15 places.

Chez Alpine, Esteban Ocon a reçu un cinquième moteur à combustion interne sur sa monoplace, ce qui se traduit par une pénalité de cinq places pour le Français sur la grille de départ à Monza.

Ci-dessous, voici le tableau des pénalités appliquées aux différents pilotes. Ce tableau est susceptible d’être mis à jour régulièrement avant le départ de la course prévu dimanche…

Les pénalités sur la grille

Pilote Pénalité
Max Verstappen 5 places
Esteban Ocon 5 places
Sergio Perez 10 places
Valtteri Bottas 15 places
Kevin Magnussen15 places
Mick Schumacher 15 places
Lewis Hamilton Fond de grille
Yuki Tsunoda Fond de grille
Carlos Sainz Fond de grille

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.