nico hulkenberg Renault

Hulkenberg : « C’est dur à avaler »

Auteur d’une spectaculaire remontée au Grand Prix de Bahreïn depuis la dix-septième position sur la grille, Nico Hülkenberg ne pouvait pas cacher sa frustration ce dimanche soir après son abandon à deux tours de la fin.

Le pilote Renault a dû abandonner à deux tours de la fin de course en raison d’un problème lié au MGU-K de sa monoplace, tout comme son coéquipier Daniel Ricciardo, qui a dû abandonner exactement au même moment.

L’Allemand regrette de ne pas avoir marqué de point ce dimanche, d’autant qu’il s’élançait depuis le fond de la grille et se retrouvait sixième au moment de son abandon.

« C’est vraiment dur à avaler aujourd’hui. Ce sport peut parfois être si cruel. C’était une belle course avec beaucoup de batailles en piste pour remonter de la dix-septième à la sixième place, mais nous n’avons malheureusement pas pu rallier la ligne d’arrivée. » explique Hülkenberg.

« Nous allons examiner ce qu’il s’est passé, mais j’ai perdu toute puissance assez soudainement et c’en était fini. »

« C’était une course amusante avec un premier tour fou auquel je devais survivre avant de garder la tête basse. L’équipe a fait de l’excellent travail sur la stratégie à deux arrêts et nous pouvons en retirer des points positifs. »

« Nous devons être plus propres à l’avenir et nous assurer de ne plus faire face à de telles déceptions. » conclut le pilote allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Renault F1 team Bahreïn

Cyril Abiteboul : « Des problèmes frustrants et inacceptables »

charles leclerc ferrari

Ferrari confirme un problème de cylindre sur la monoplace de Leclerc