in

Nico Hulkenberg frappé par la malchance depuis deux courses

Avec un deuxième abandon d’affilé pour Nico Hulkenberg, la saison 2018 ne démarre pas de la plus belle des manières pour le pilote Renault.

L’Allemand a déjà dû abandonner en Azerbaïdjan il y a quinze jours après avoir tapé un mur en course, endommageant ainsi l’arrière de sa monoplace et comme si la poisse le poursuivait, le pilote Renault a connu des problèmes mécanique en qualifications samedi à Barcelone.

Une problème de pression sur le circuit de carburant de la RS18 a obligé Nico Hulkenberg à abandonner dés la Q1 lors de la séance de qualifications du Grand Prix d’Espagne.

L’Allemand s’attendait donc à faire une course à un seul arrêt dimanche en partant du fond de la grille, mais c’était sans compter sur les figures acrobatiques de Romain Grosjean au premier tour de course, qui a tout simplement coupé en deux la Renault de Nico Hulkenberg.

C’est donc le deuxième abandon de suite pour Hulk, qui n’a absolument rien pu faire pour éviter la monoplace folle de Romain Grosjean au virage 3.

« C’était le désordre dans les deux premiers virages, mais c’était encore pire dans le troisième ! J’ai vu une voiture partir en tête-à-queue devant moi. Il y avait beaucoup de fumée, tout est arrivé très vite et je n’ai pas pu éviter le retour de Grosjean. » explique Hulkenberg.

« Il est très fort pour partir à la faute tout seul, ruiner la course des autres et les contraindre à l’abandon. »

« Dommage, nous étions compétitifs et nous avions un bon rythme. C’est frustrant de ne pas l’avoir montré hier et aujourd’hui, et toujours plus difficile à avaler quand on n’y est pour rien. Il faudra réessayer dans deux semaines. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Pirelli a-t-il aidé Mercedes ? Le manufacturier nie en bloc

Qui pilote ce mardi à Barcelone ?