Restez connectés

Grand Prix d'Abou Dhabi

Niki Lauda planifie un retour sur les circuits pour le Grand Prix d’Abou Dhabi

Publié

le

Trois mois à peine après sa transplantation pulmonaire, Niki Lauda planifie de revenir sur un circuit de Formule 1 avant la fin de la saison 2018 de Formule 1.

Le directeur non-exécutif de l’équipe Mercedes a été opéré à l’hôpital AKH de Vienne cet été, après être tombé malade pendant ses vacances à Ibiza, mais deux mois après sa transplantation, Niki Lauda a été autorisé par les médecins à sortir de l’hôpital.

Désormais en phase de rééducation intensive, Lauda n’a pas été autorisé par les médecins à prendre l’avion ou à se rendre sur un circuit de Formule 1 dans l’immédiat.

Mais l’Autrichien, ami de longue date de Bernie Ecclestone, a avoué à l’ancien grand argentier de la F1 qu’il comptait faire son retour à Abou Dhabi pour la dernière course de l’année.

« Il m’a dit qu’il voulait juste me contacter [Lauda a appelé Ecclestone au téléphone] et m’a dit qu’il devait prendre beaucoup de médicaments et être discipliné. » déclare Ecclestone au Blick.

« Il m’a aussi dit ‘Mon plan secret est de réapparaître lors de la finale de la saison à Abou Dhabi’.’ Je pense que c’est incroyable ce qu’il est en train de vivre, il ne le mérite pas. » 

Le Grand Prix d’Abou Dhabi aura lieu le 25 novembre 2018 sur le circuit de Yas Marina.

.
commentaires

Grand Prix d'Abou Dhabi

La dernière course en noir et jaune pour Sainz à Abou Dhabi

Publié

le

© Renault

Carlos Sainz revêtira les couleurs noir et jaune de Renault une dernière fois cette année à Abu Dhabi pour la dernière course de la saison.

Après avoir marqué cinquante-et-une unités en vingt-quatre départs, l’Espagnol souhaite quitter l’équipe pour rejoindre McLaren de la même manière qu’il l’avait intégrée en octobre 2017… Avec de gros points !

Qu’aimez-vous à Abou Dhabi ?

« J’apprécie beaucoup ces courses sous les projecteurs. Yas Marina est un beau circuit avec des infrastructures incroyables et c’est l’endroit idéal pour conclure la saison. C’est génial de partir en plein jour et d’arriver de nuit, j’aime vraiment cela ! » explique Sainz.

« Le tour est assez dense. Il y a de longues lignes droites qui offrent des opportunités de dépassement, des courbes rapides, mais aussi des virages serrés. Nous serons studieux pour nous assurer d’être préparés au mieux et de partir sur les chapeaux de roues dès les essais de vendredi. »

Quelles sont vos attentes à Abu Dhabi ?

« J’ai vraiment hâte d’être à Abu Dhabi, car ce sera une finale intéressante. Nous aimerions un peu plus de performance du côté de la voiture pour cette finale et je sais que l’équipe travaille fort pour retrouver les points. »

« J’espère que nous connaîtrons une dernière course solide ensemble afin que je puisse mettre fin à cette aventure en beauté. »

Avez-vous apprécié votre passage chez Renault ?

« J’ai vraiment apprécié le temps passé avec Renault ces quatorze derniers mois. On dit qu’Enstone possède un véritable esprit de famille et je m’y suis senti à l’aise et bienvenu dès le premier jour. »

« Piloter pour une écurie d’usine était un rêve désormais devenu réalité et je suis très fier d’avoir fait partie de l’histoire d’une marque si importante en F1. En piste, les résultats ont été dans l’ensemble bons, très réguliers et je peux être fier. »

« En tant que pilote, je repars avec de précieuses expériences et je suis ravi de rester dans la famille Renault avec McLaren la saison prochaine. »

« Cependant, nous devons encore nous concentrer sur cette dernière course et c’est la seule chose à laquelle je pense pour le moment. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Nico Hulkenberg : « 2018 a été une bonne année de construction »

Publié

le

© Renault

Nico Hülkenberg est reparti frustré du Brésil. Sur le chemin d’Abu Dhabi, l’Allemand est toutefois déterminé et gonflé à bloc puisqu’il a à cœur de bien finir une année 2018 encore pleine d’enjeux.

Comment est Yas Marina au volant ?

« Yas Marina est un circuit vraiment plaisant et les infrastructures sont probablement les meilleures de la saison. Le tour est assez long et étrange dans le sens où il est difficile de trouver un rythme. » explique le pilote Renault.

« L’important est d’être à l’aise avec les différentes combinaisons de virages pour claquer un temps. Il est également essentiel de trouver un bon équilibre et l’osmose nécessaire tant les courbes sont variées dans les trois secteurs. »

« Il faut s’y habituer et négocier cela à la perfection. Le tracé semble plus adapté à notre ensemble qu’Interlagos et nous nous attendons à y être compétitifs et dans les points. »

Que dire des grands enjeux d’Abu Dhabi ?

« Depuis quelques années, Abu Dhabi est le théâtre de la finale et c’est assurément un bel endroit pour clore l’année. Il y a beaucoup d’enjeux pour l’écurie au Championnat Constructeurs. »

« L’an dernier, cela s’est joué au dernier moment, et même si nous avons davantage de marge cette année, nous y allons en étant conscients du travail qu’il reste à faire et que tout peut arriver. J’ai cependant hâte d’y être et je vise de gros points pour terminer cette saison mémorable sur une note positive. »

Quel est le verdict de Hulk sur 2018 ?

« Dans l’ensemble, 2018 a été une bonne année de construction. Ma deuxième saison avec Renault était axée sur la progression et la poursuite du parcours tracé par l’équipe. »

« Le début d’année était excellent et nous méritons amplement de finir quatrièmes du Championnat Constructeurs. Nous avons eu la quatrième voiture la plus rapide du plateau la majeure partie de l’année. »

« Il n’y a plus qu’à boucler le travail à Abu Dhabi. En tant que pilote, on pousse toujours pour avoir mieux. Même si nous avons signé de beaux résultats, nous en voulons davantage et ce sera la prochaine étape. »

Quel bilan tires-tu du Brésil ?

« C’était un week-end décevant, mais cela se passe parfois ainsi. Nous nous sommes arrêtés par précaution, le moteur semblait surchauffer et le jeu n’en valait pas la chandelle. Avec les nombreux enjeux d’Abu Dhabi, c’était probablement l’approche la plus sensée, mais nous allons désormais tout donner. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Daniel Ricciardo s’attend à un adieu émouvant à Abou Dhabi

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo s’attend à vivre un dernier Grand Prix émouvant sous les couleurs de Red Bull la semaine prochaine à Abou Dhabi.

Le pilote australien quittera Red Bull Racing à la fin de la saison pour rejoindre Renault en 2019, après tout de même dix années passées dans le giron Red Bull.

Son dernier départ au volant d’une Red Bull sera également le 100 eme de sa carrière depuis son arrivée chez Toro Rosso en 2014.

« Abou Dhabi marque la fin de cinq années passées avec l’équipe et dix ans avec le clan Red Bull. » explique Ricciardo.

« Je suis certain que ce sera émouvant, surtout lorsque je franchirai la ligne d’arrivée pour la dernière fois avec cette équipe. »

« Mais je vais là-bas et je compte mettre le paquet et offrir beaucoup d’amour. J’espère beaucoup d’amour en retour, et que puisse arroser tout cela avec du faux champagne dimanche, ce qui serait un adieu approprié. »

« Abou Dhabi a toujours été une bonne piste pour moi et j’aime y aller, mais je ne suis jamais monté sur le podium à Abou Dhabi. Ce serait une excellente façon de terminer mon voyage avec Red Bull et de terminer la saison. »

« Courir au crépuscule est toujours quelque chose de bien, il fait frais, il fait beau, et il n’y a pas grand chose à ne pas aimer dans cet endroit. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Renault veut terminer la saison 2018 sur une bonne note à Abou Dhabi

Publié

le

© Renault

Renault est désormais quasiment certaine de terminer à la quatrième position au classement constructeurs cette année, mais après un Grand Prix du Brésil décevant, où Renault n’a pas marqué de point,  l’équipe du constructeur français souhaite terminer la saison 2018 sur une bonne note à Abou Dhabi.

La dernière course de l’année sur le circuit de Yas Marina sera aussi l’occasion de dire au revoir à Carlos Sainz, qui quittera l’équipe pour rejoindre McLaren en 2019.

« Nous nous rendons à Abu Dhabi après une performance décevante au Brésil, en particulier après nos bonnes prestations aux États-Unis et au Mexique. Comme toujours, nous nous sommes relevés et repris en main et nous sommes pleinement concentrés sur la tâche qui nous attend. » explique Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

« Cette dernière course de la saison est très importante pour l’équipe. Nous avons un travail à finir à Abu Dhabi et nous espérons terminer l’année comme nous l’avions commencée en Australie, c’est-à-dire avec deux voitures compétitives et dans le top dix. »

« Abu Dhabi sera également la dernière course de Carlos à nos côtés. Depuis quatorze mois, sa contribution au parcours de Renault en Formule 1 a été très positive et nous sommes extrêmement reconnaissants envers ce qu’il a accompli. »

« Carlos est aussi bon en dehors de son baquet qu’il l’est au volant et il a été précieux pour l’écurie. Après l’arrivée, nous lui souhaiterons toute la réussite possible à l’avenir. Au sein de Renault Sport Racing, certains de nos jeunes pilotes sont de retour après une longue pause. Nous aurons notamment un œil sur les GP3 Series, où Anthoine Hubert vise le titre. »

« Ce serait une superbe réussite pour Anthoine et notre programme destiné aux jeunes pilotes. Enfin, nous accueillerons de nombreux partenaires et invités à Abu Dhabi et nous avons hâte de disputer cette course unique ayant gagné une immense popularité au fil des années. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Valtteri Bottas vise une victoire pour terminer la saison 2018

Publié

le

© Mercedes-AMG

Après 20 courses, Valtteri Bottas n’as toujours pas remporté le moindre Grand Prix cette année au volant de la monoplace la plus forte du championnat.

Bottas a joué de malchance à quelques reprises, comme à Bakou où il a subi une crevaison, mais d’autres fois il a dû céder sa position à son coéquipier comme à Sotchi.

Le pilote finlandais pointe désormais au quatrième rang au classement général, alors que son coéquipier Lewis Hamilton a décroché cette année son cinquième titre mondial au volant de la même monoplace.

Une situation compliquée à vivre pour Valtteri Bottas, qui va faire en sorte de décrocher la victoire à Abou Dhabi afin de ne pas terminer la saison 2018 sur une année blanche.

« C’est possible, l’an dernier mon week-end fut solide à Abou Dhabi, donc, définitivement, c’est possible bien-sûr. » déclare Bottas. « 

« Le plateau est désormais plus resserré que l’an dernier, mais mon seul objectif c’est d’être en pôle et de gagner. Je vais tout faire pour y arriver, cela rendra mon hiver plus sympathique. »

« Les dernières courses ont été difficiles, ce qui me manque, c’est de connaitre des courses couronnées de succès. Ce sentiment d’accomplissement me manque, et je sais qu’une fois que j’aurais obtenu de bons résultats, ça ira mieux pour moi, donc j’ai hâte d’être à 2019. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Mercedes inspecte le moteur d’Hamilton avant Abou Dhabi

Publié

le

© Mercedes-AMG

Mercedes a confirmé que le moteur monté sur la monoplace de Lewis Hamilton au Brésil avait souffert de différents problèmes durant la course, obligeant l’équipe à effectuer plusieurs tests avant Abou Dhabi.

Le pilote britannique pourrait recevoir une pénalité de grille à Abou Dhabi pour la dernière course de la saison, à moins que Mercedes ne juge l’unité de puissance utilisée à Interlagos apte pour participer à la dernière course de la saison.

« Le moteur a surmonté un certain niveau de dégâts [à Interlagos], mais nous ne comprenons pas encore quoi. » explique le stratège de Mercedes, James Vowles.

« Il doit être encore inspecté et il faut comprendre avant de prendre une décision en vue d’Abou Dhabi. »

Si jamais Mercedes décidait de monter une nouvelle unité de puissance sur la monoplace d’Hamilton à Abou Dhabi, le pilote britannique devrait en toute logique disposer de la toute dernière évolution du V6 Hybride allemand.

Rappelons que Mercedes a déjà décroché le titre constructeurs au Brésil la semaine dernière et Lewis Hamilton a obtenu son cinquième titre pilote au Grand Prix du Mexique.

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

89Shares