F1 - Nikita Mazepin n'abandonnera pas sa licence russe pour revenir en F1
CIRCUIT OF THE AMERICAS, UNITED STATES OF AMERICA - OCTOBER 24: Nikita Mazepin, Haas F1 during the United States GP at Circuit of the Americas on Sunday October 24, 2021 in Austin, United States of America. (Photo by Andy Hone / LAT Images)
in

Nikita Mazepin n’abandonnera pas sa licence russe pour revenir en F1

Le Russe Nikita Mazepin assure qu’il a nullement l’intention de renoncer à sa nationalité dans le seul but de revenir concourir en Formule 1.

Plus tôt cette année, le Russe Nikita Mazepin a été limogé par l’écurie Haas pour laquelle il pilotait à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et alors que la FIA a pris la décision d’interdire la participation à tous les pilotes titulaires d’une licence russe ou biélorusse des compétitions de sport automobile. Ces derniers avaient cependant la possibilité de passer sous bannière neutre ou porter les couleurs d’un autre pays comme l’ont d’ailleurs fait le pilote de réserve de Ferrari, Robert Shwartzman – qui continue de rouler sous licence israélienne – ou encore Alexander Smolyar en F3 et le pilote du Rallye Dakar Konstantin Zhiltsov.

Mais Nikita Mazepin – qui a lancé une nouvelle fondation pour venir en aide aux sportifs qui ont été empêchés de concourir pour des raisons politiques – affirme qu’il n’est pas disposé à abandonner sa licence russe pour revenir à la compétition.

“Les gens ne peuvent pas être condamnés, nous sommes des athlètes et chacun a ses propres choix, qui doivent être respectés.” a déclaré Nikita Mazepin à Ria Novosti.

A lire aussi   Oscar Piastri a choisi son numéro permanent en F1

“Zhiltsov n’est pas le seul, Robert Shwartzman a fait de même – c’est une question de considérations personnelles. Que vous souhaitiez abandonner votre pays pour le sport et que cela soit plus important pour vous ou non, chacun choisit pour lui-même. Mais je ne le ferai pas.”

Concernant son avenir dans le sport automobile, Nikita Mazepin dit que pour l’instant, il se concentrera sur sa fondation plutôt que de reprendre le volant : “Je ne vois pas la F1 comme un chapitre clos pour moi, je vais rester dans une condition [physique] de course et je serai prêt à saisir une opportunité si elle se présente et pour le moment je ne vise que la F1 et aucune autre catégorie.”

Je ne prévois pas de participer à différentes catégories et différents championnats. Je vais vraiment consacrer toute mon attention et mon temps à travailler avec cette fondation que j’ai établie.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 commentaires

météo grand prix de singapour 2019

Singapour : l’un des Grands Prix les plus difficiles en F1

F1 - McLaren "surpris" de voir l'avance de Red Bull et Ferrari sur les autres équipes

McLaren “surpris” de voir l’avance de Red Bull et Ferrari sur les autres équipes