Nouvel objectif pour Alpine F1 qui vise la sixième place au championnat

22 mai 2024
4
Alpine F1 2024
L'Alpine A524 sur le circuit de Bahreïn

Le Team Principal d’Alpine, Bruno Famin, n’a jamais caché en début d’année que la saison 2024 serait très difficile pour l’équipe, et force est de constater après les sept premières courses disputées que le manager français avait raison. 

Avant la huitième manche du championnat du monde programmée à Monaco ce week-end, l’écurie Alpine n’a inscrit qu’un seul point au classement constructeurs grâce à la dixième place d’Esteban Ocon au Grand Prix de Miami. Cet unique point permet à Alpine d’occuper le huitième rang au classement par équipe, six points derrière Haas et à peine un point devant Williams et Stake, le deux écuries qui n’ont toujours pas marqué cette année. 

Dressant un premier bilan après ces sept premières manches de l’année, Bruno Famin se montre toujours aussi franc et ne cache pas que le reste de la saison sera très certainement tout aussi compliqué pour Alpine. Dans ce contexte – et alors que les cinq meilleures écuries de la grille semblent être au dessus du lot – le Team Principal d’Alpine estime que son équipe devra se concentrer sur la sixième place au championnat du monde.

« Le début de saison n’a été facile pour personne au sein de l’équipe Alpine, même si nous ne nous attendions pas à un bon début. Nous avons été très prudents lors du lancement de la voiture. Cependant, être en dernière ligne à Bahreïn était quand même un choc. » admet Bruno Famin.

« Depuis, nous avons vu de bonnes choses, nous avons vu une bonne réaction de la part de l’équipe, poussant à des améliorations, poussant à réduire le poids de la voiture vers la limite minimale et nous avons pu le réaliser plus tôt que prévu initialement, grâce à tout le monde à l’usine. »

« Le point positif est que les améliorations apportées à Shanghai ont fonctionné. Il ne s’agit pas d’améliorations majeures, mais au moins ce que nous avons vu sur la piste était conforme à nos simulations. »

« Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer, sinon nous ne serions pas là où nous en sommes. Nous avons beaucoup à améliorer dans nos processus et dans la manière dont nous utilisons nos outils. Et nous savons que nous devons améliorer certains de ces outils. Nous avons de bonnes choses à venir, notamment le nouveau simulateur d’Enstone en fin d’année. »

« Comme je l’ai dit, je suis très content de la réaction de l’équipe après un début de saison très difficile. Je n’ai vu personne démotivé, vraiment. Encore une fois, l’un des bons points est la façon dont l’équipe a continué à attaquer, convaincue qu’on ne pouvait pas en rester là et qu’il fallait se battre. Ce n’est pas notre position, ce n’est pas là où nous devrions être. »

« Esteban et Pierre ont été d’un très grand soutien, toujours positifs, poussant toujours l’équipe à faire plus, à faire mieux. C’est vraiment quelque chose que moi, ainsi que tout le monde dans l’équipe, apprécions de leur part. »

« Bien sûr, personne ne peut se contenter de marquer un point. Mais je suis heureux de la dynamique que nous construisons tous ensemble à Enstone, toujours avec le soutien de Viry, en travaillant de plus en plus ensemble pour améliorer la gestion de l’énergie et améliorer l’ensemble. »

« Et il y a encore beaucoup à faire, ainsi que de simples améliorations. Nous avons quatre ou cinq équipes dans la première partie de grille qui sont très loin cette année, pour être honnête. »

« Ce peloton de tête récoltera la majorité des points. Mais la sixième place n’est pas très loin. Et c’est pour cela qu’il est très important de pouvoir marquer des points chaque fois que cela est possible. »

« Certains de nos concurrents ont bien réussi, mais avec peu de points vous pouvez faire une grande différence en termes de classement final à la fin de l’année. C’est pourquoi tout le monde comprend que nous devons nous battre pour chaque point, et c’est ce que nous allons faire. C’est clair, ce n’est pas l’objectif premier de l’équipe, nous comptons jouer beaucoup plus haut sur la grille. »

Pour rappel, la sixième place du championnat constructeurs est actuellement (avant Monaco) occupée par l’équipe Visa Cash App RB qui a marqué 20 points depuis le début de la saison, soit 19 de plus que Alpine.

4 Comments

  1. Personnellement je n’attends plus de miracle sur 2024/2025 pour l’écurie A. Je reste supporter des bleus néanmoins et hypé pour chaque point qu’ils arriveront à grignoter.
    En espérant surtout que 2026 leur permettra de revoir convenablement leur copie et avoir la compétitivité qui les fera se battre pour des podium !

  2. 7e serait bien plus réaliste comme objectif et très probablement que ça se jouera pour la 8e place.
    Je vois pas de motif d’espoir et ils ont déjà annoncé qu’aucun update majeur est attendu pour les prochains Grand Prix.
    Quelle dégringolade …

    • Dégringolade??? Ils n’étaient pas très hauts pourtant ! Ecurie en pleine progression depuis très longtemps et les gros espoirs de 2014

  3. Pffff! J’espère tout de même qu’ils vont y arriver, mais ça fait mal quand on connaît le passé de l’ère Renault.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.