Restez connectés

Formule E

Officiel : Felipe Massa en Formule E avec Venturi en 2018/19

Publié

le

© DR

La rumeur selon laquelle Felipe Massa allait sortir de sa [courte] retraite est désormais confirmée, puisque l’ancien pilote de Formule 1 s’est engagé en Formule E avec l’équipe Venturi pour la prochaine saison.

Le Brésilien prendra part au championnat électrique de Formule E en 2018/19 après une année de repos comme transition entre la Formule 1 et la FE.

« Je suis très heureux de rejoindre l’équipe Venturi et ce magnifique championnat qu’est devenu en si peu de temps la Formule E. » déclare Massa ce mardi.

« Je n’ai jamais caché mon intérêt pour cette discipline novatrice et futuriste et au développement grandissant. J’aime surtout le format des week-ends, les circuits en pleine ville et le contact avec le public. »

« Je suis impatient de prendre part à la séance d’essais à la fin de ce moi-ci, Gildo [Pastor, président de Venturi] a toujours eu une longueur d’avance en matière de mobilité électrique de haute performance. »

« L’équipe est en phase de progression et de développement, et je ferai tout mon possible pour apporter ma pierre à l’édifice et j’espère pouvoir me battre aux avant-postes. »

La saison 2018/19, qui débute en fin d’année,  devrait être spectaculaire avec l’introduction de la voiture GEN2, censée pouvoir faire une course sans arrêt.

.
commentaires

Formule E

Sa pénalité laisse un « goût amer » à Massa pour sa première course en Formule E

Publié

le

© Venturi

Pour sa toute première course de Formule E, Felipe Massa a impressionné par son rythme de course ce samedi à Riyad, mais le Brésilien a écopé d’une pénalité qui a finalement ruiné sa course.

Douzième au départ du ePrix d’Arabie Saoudite au volant de sa Venturi, Felipe Massa se battait pour la septième position en course, lorsque la direction de course lui infligé un drive through pour avoir utilisé trop de puissance.

Après un passage obligatoire par la voie des stands pour purger sa pénalité, le pilote brésilien s’est à nouveau retrouvé dans le peloton et franchira finalement la ligne d’arrivée à la quatorzième position, mais après la course, Massa a écopé de deux nouvelles pénalités de temps qui l’ont fait chuter à la dix-septième position au classement final.

« Je faisais une bonne course, je remontais, je gagnais des positions, j’avais un bon rythme, et puis ils m’ont pénalisé ! » explique Massa.

« Je ne comprends pas vraiment pourquoi, alors cette pénalité m’a laissé un goût amer. Mais je suis tout de même heureux car j’ai utilisé toutes les armes à ma disposition, j’ai gagné une position grâce au Fan-Boost, et j’ai profité du Mode Attack pour en gagner une autre. »

« Bref, j’ai tout fait correctement, sauf cette pénalité, que je ne comprends toujours pas. » conclut le pilote Venturi.

Lire

Formule E

Des débuts difficiles pour Vandoorne en Formule E

Publié

le

© HWA

Quatrième au départ du ePrix d’Arabie Saoudite, Stoffel Vandoorne a rencontré quelques difficultés pour sa toute première course de Formule E ce samedi à Riyad.

Le pilote belge, qui a quitté l’équipe de F1 McLaren pour rejoindre HWA en Formule E, a terminé à la dix-septième position à l’arrivée de l’épreuve, alors que son coéquipier, Gary Pafett a dû abandonner pour sa part.

« Malheureusement, ce n’était pas le résultat que nous espérions.  Ce fut un après-midi difficile et nous avons eu quelques problèmes en course. » explique Stoffel Vandoorne.

« C’est dommage que nous n’ayons pas pu montrer notre rythme. Je pense que nous aurions pu avoir un meilleur résultat ici, mais nous avons tout de même réussi à terminer la course. »

« Nous avons vraiment beaucoup appris ce week-end. Le résultat est un peu décevant, surtout après la bonne séance de qualifications. Nous voulons faire mieux à la prochaine course. »

La prochaine manche se déroulera le 12 janvier 2019 à Marrakech pour le ePrix du Maroc.

Lire

Formule E

Vergne : « Notre voiture était la plus rapide »

Publié

le

© Techeetah

Second à l’arrivée du ePrix d’Arabie Saoudite, Jean-Eric Vergne aurait très bien gagner la course au volant de sa DS Techeetah s’il n’avait pas écopé d’une pénalité.

Le Français, qui menait la course, a dû passer par la voie des stands pour effectuer un Drive Trough pour avoir dépassé la puissance maximale autorisée.

Finalement, le champion en titre de la Formule E terminera sur le podium à la seconde place, derrière la BMW Motorsport du Portugais Antonio Felix Da Costa.

« Notre voiture était clairement la plus rapide, bravo à Da Costa et à BMW, ils n’ont pas volé leur succès. » a déclaré Vergne à l’arrivée de l’épreuve.

« Il s’agissait de notre première course avec DS et notre voiture était incroyablement compétitive. Nous avons commis une petite erreur, mais c’est encourageant pour la suite. »

« La course était vraiment sympa, il y a eu pleins de dépassements à différents endroits du circuit. On partait dans l’inconnue avec cette GEN2  et le spectacle est finalement au rendez-vous, notamment avec ce Mode Attack, qui apporte une nouvelle dimension stratégique. Je suis content de notre performance et impatient d’être à Marrakech. »

Lire

Formule E

Da Costa remporte le ePrix d’Arabie Saoudite, Vergne deuxième

Publié

le

© DR

Antonio Felix Da Costa a remporté le premier ePrix de la saison 2018/19 sur le tracé de Riyad en Arabie Saoudite.

Le pilote BMW Motorsport devance le pilote Techeetah Jean-Eric Vergne et Jérôme D’Ambrosio de Mahindra Racing.

Derrière, Mitch Evans, André Lotterer, Sebastien Buemi, Oliver Rowland, Daniel Abt, Lucas Di Grassi et Nelson Piquet complètent le top dix.

Le spectacle au rendez-vous

Le spectacle était bien au rendez-vous pour cette toute première course de la saison 5 en Formule E, bien aidé notamment par le Mode Attack qui permet aux pilotes de bénéficier d’un surplus de puissance durant quelques minutes après être passé dans une zone prédéfinie par la FIA.

D’ailleurs, ce Mode Attack devra être débattu dans les prochains jours, puisque nous avons pu voir aujourd’hui que certains pilotes n’ont pas réussi à le déclencher en passant dans la zone définie.

Drive through pour les deux pilotes Techeetah

Jean-Eric Vergne et André Lotterer ont dû passer par la voie des stands, alors que les deux pilotes DS Techeetah étaient aux deux premières places de la course.

La direction de course reprochait aux deux pilotes d’avoir utilisé trop d’énergie durant la course.

Massa et Sims eux aussi pénalisés 

Felipe Massa et Sims ont eux aussi été pénalisés pour la même raison que les deux pilotes Techeetah.

Jose Maria Lopez dans le mur

Le pilote Dragon Racing, José Maria Lopez, est allé taper le mur en fin de course alors que l’Argentin était à la lutte pour la troisième position avec Jean-Eric Vergne à ce moment-là.

Cet incident a obligé la direction de course à déclencher une Safety Car, ce qui aura permis à tous les pilotes de se regrouper pour la fin de course.

Vandoorne termine dix-septième

L’ancien pilote de Formule 1 a terminé sa toute première course de Formule E à la dix-septième place à Riyad. Le Belge a été très impressionnant sur un tour rapide en qualifications, mais va devoir acquérir un peu plus d’expérience en mode course, notamment pour faire en sorte d’aller vite sans trop consommer d’énergie.

Mortara dans le mur au premier tour

Edoardo Mortara, le pilote Venturi, a commis une erreur de pilotage dés le premier tour de course et est allé frapper le mur de face. La monoplace du pilote suisse a été passablement endommagée sur l’avant, ce qui a obligé le pilote Venturi à rentrer au stand à faible allure.

Rosenqvist abandonne

Le pilote Mahindra Racing a été contraint à l’abandon en début de course en raison d’une panne mécanique sur sa monoplace.

La seconde course de la saison 5 se déroulera le 12 janvier 2019 au Maroc pour le ePrix de Marrakech.

Classement final du ePrix d’Arabie Saoudite

Pilote EquipeTours
A Felix Da CostaBMW Motorsport33
Jean-Eric VergneDS Techeetah33
Jérôme D'AmbrosioMahindra Racing33
Mitch EvansJaguar33
André LottererDS Techeetah33
Sebastien BuemiNissan33
Oliver RowlandNissan33
Daniel AbtAudi33
Lucas Di GrassiAudi 33
Nelson PiquetJaguar33
Sam BirdVirgin Racing33
Robin FrijnsVirgin Racing33
Oliver TurveyNIO33
Felipe MassaVenturi33
Tom DillmanNIO33
Maximiliam GuntherDragon Racing33
Stoffel VandoorneHWA33
Alexander SimsBMW Motorsport33
Edoardo MortaraVenturi32
J Maria LopezDragon Racing25 ABD
Garry PaffettHWA 9 ABD
Felix RosenqvistMahindra Racing8 ABD
Lire

Formule E

Mercedes se dit « curieux » de se joindre à la Formule E en saison 6

Publié

le

Alors que Mercedes entrera officiellement en Formule E la saison prochaine, le directeur de l’équipe de F1, Toto Wolff, a expliqué pourquoi le constructeur allemand était si intéressé par la catégorie électrique.

Mercedes entrera en Formule E lors de la saison 6 l’année prochaine et a dores et déjà placé sa filiale HWA pour prendre ses marques cette année.

« Nous avons fait du DTM pendant 30 ans, nous adorons les voitures de tourisme, et je pense que c’est un sport fantastique. » explique Toto Wolff.

« Mais les temps changent, l’industrie automobile change et devient plus électrique. Ce qu’a fait Alejandro Agag [le patron de la FE], comment elle s’est développée, c’est spectaculaire. »

« C’est un terrain de jeu pour de nombreux fournisseurs actuellement. Nous pensons que la Formule 1 est parfaite pour nous parce que c’est un sport mondial, le summum de la compétition automobile et la Formule E représente en quelque sorte une start-up passionnante. »

« Mais nous n’avons aucune idée d’où elle va, est-ce que c’est une course ou plutôt un événement? Nous aimons ce que c’est aujourd’hui, nous sommes curieux de nous joindre à la série et de voir si nous pouvons réussir ou non. »

« C’est électrique, urbain, et le but est d’attirer de nouveaux publics pour avoir d’un côté la Formule E comme une start-up passionnante, et de l’autre côté, avoir notre équipe Mercedes-AMG en F1, car cela fonctionne plutôt bien pour nous en ce moment. »

Lire

Formule E

Qualifications : Félix da Costa signe la pole position

Publié

le

C’est donc Antonio Félix da Costa qui partira en pole position lors de ce e-Prix sur le circuit d’Ad Diriyah à Riyad en Arabie Saoudite. Il est suivi par Tom Dillman qui est sous investigation et qui pourrait donc perdre cette deuxième place. En effet, le pilote français aurait parcouru plus de tours à 200kw que cela n’est autorisé.

José Maria Lopez est troisième suivi par Sébastien Buemi, Stoffel Vandoorne et Sam Bird. Jean-Eric Vergne, Robin Frijns, Jérôme d’Ambrosio et André Lotterer forment donc le top 10 de ces qualifications quelque peu perturbées.

Sur une piste encore légèrement humide, la séance a commencé plus tard que prévu, suite aux perturbations des séances d’essais libres à cause de la pluie. Les qualifications étaient divisées en deux groupes et chacun des groupes a disposé de quinze minutes pour signer le meilleur temps. Dans ces conditions particulières, il a été décidé qu’il n’y aurait pas de superpole lors de cette séance.

La plupart des pilotes du premier groupe ont opté pour une stratégie en un seul tour, tentant de signer un temps à pleine puissance (250kw) et espérant probablement que la piste sèche entre-temps.

Le pilote BMW i Andretti, Antonio Felix Da Costa a signé le meilleur temps de ce groupe A en 1:17,728 suivi par Tom Dillman, pilote Nio et José Maria Lopez, de l’écurie Geox Dragon.

Dans le groupe B, Maximilan Günther a du s’arrêter à cause d’un problème technique puis Felix Rosenqvist a tapé dans le mur, provoquant à chaque fois un drapeau rouge. Stoffel Vandoorne a tiré son épingle du jeu dans ce groupe puisqu’il parvient à intégrer le top 5 de ces qualifications.

Rendez-vous à 13h (heure française) pour le départ de la course.

 

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

0Shares