Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Officiel : Red Bull sanctionnée pour son dépassement budgétaire

F1 - Officiel : Red Bull sanctionnée pour son dépassement budgétaire
AUSTIN, TEXAS - OCTOBER 21: Sergio Perez of Mexico driving the (11) Oracle Red Bull Racing RB18 leaves the garage during practice ahead of the F1 Grand Prix of USA at Circuit of The Americas on October 21, 2022 in Austin, Texas. (Photo by Mark Thompson/Getty Images) // Getty Images

La FIA a confirmé ce vendredi à Mexico que l’équipe Red Bull – qui a été jugée en infraction pour un dépassement mineur du plafond budgétaire en 2021 – a accepté un ABA, ce qui veut dire que l’écurie de Milton Keynes accepte d’être sanctionnée.

L’équipe Red Bull a été épinglée pour un dépassement « mineur » inférieur à 5% et s’est donc vue proposer un ABA par l’instance dirigeante. L’équipe autrichienne a accepté cette offre, ce qui veut dire qu’elle accepte également les sanctions associées qui sont les suivantes :

  • RBR doit payer une pénalité financière de 7 000 000 USD à la FIA dans les 30 jours suivant la date d’exécution de l’ABA
  • RBR reçoit une pénalité sportive mineure sous la forme d’une limitation de la capacité de RBR à conduire des essais aérodynamiques pendant une période de 12 mois à compter de la date d’exécution de l’ABA par l’application d’un abattement de 10 % sur le Coefficient C servant au calcul des essais individuels restreints en soufflerie (RWTT) et fluide informatique restreints (Limites de dynamique (RCFD) applicables à chaque équipe telles que définies à l’Article 6 de l’Annexe 7 du Règlement Sportif FIA de la Formule 1). Par exemple, si le coefficient C, basé sur la position au championnat de RBR est de 70 %, la nouvelle valeur effective de C sera : CNEW=70 % x (1-0,10) = 63,0 %
  • RBR prend en charge les frais encourus par l’Administration du plafonnement des coûts dans le cadre de la préparation de l’ABA

La décision de l’Administration du plafonnement des coûts de conclure l’ABA constitue sa décision finale résolvant cette affaire et n’est pas susceptible d’appel. Le non-respect par RBR des conditions de l’ABA entraînera un autre manquement à la procédure en vertu des articles 6.30 et 8.2(f) du Règlement financier et renvoi au comité d’arbitrage du plafonnement des coûts.

Dans un court communiqué, la FIA a également indiqué que Red Bull Racing a toujours « agi en coopération tout au long du processus d’examen » et a également toujours cherché à fournir des « informations et preuves supplémentaires » à chaque fois que l’Administration des coûts en a fait la demande.

« Suite à la soumission de tous les documents requis par les dix équipes de Formule 1, l’Administration du plafonnement des coûts a mené le tout premier processus d’examen en vertu du Règlement financier du Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA. Ce nouveau règlement financier est un ensemble de règles très complexes auxquelles les concurrents ont dû s’adapter pour la première fois. » indique la FIA.

« Red Bull Racing a été jugé en infraction, cependant, l’administration du plafonnement des coûts a reconnu que Red Bull Racing a agi en coopération tout au long du processus d’examen et a cherché à fournir des informations et des preuves supplémentaires sur demande en temps opportun, alors que c’est la première année de la pleine application du Règlement financier et qu’il n’y a aucune accusation ou preuve que RBR ait cherché à tout moment à agir de mauvaise foi, de manière malhonnête ou frauduleuse, ni qu’il ait délibérément dissimulé des informations à l’Administration du plafonnement des coûts. »

« Dans ces circonstances, l’Administration du plafonnement des coûts a proposé à RBR une ABA pour résoudre ce problème. Cette offre a été acceptée par RBR. »

« Un Accepted Breach Agreement (ABA) daté du 26 octobre 2022 a donc été conclu par et entre l’Administration du plafonnement des coûts et Red Bull Racing conformément à l’article 6.28 du Règlement financier de Formule 1 de la FIA. »

L’affaire est donc désormais classée du côté de la Fédération Internationale de l’Automobile, alors que l’équipe Red Bull devra veiller à respecter scrupuleusement les conditions de l’ABA au cours des douze prochains mois.

37 Commentaires

37 Comments

  1. StefanoVolfoni

    29 octobre 2022 à 19h54

    Bon ok ils ont été sanctionné, c’est logique il n’y a rien à dire.
    Mais quel pataquès pour un dépassement de 1,48 % du budget.
    Tricheurs par ci, titre non mérité par là, sanction pas assez forte… Il faut savoir raison garder. 1,48%, c’est tout de même très faible et ce n’est pas ça qui leur donne un avantage décisif sur la piste, comparé par exemple à un attentat quasiment pas réprimé dans le virage Copse à Silverstone.

  2. Titi

    29 octobre 2022 à 10h57

    Moi aussi je suis pour une lapidation publique de horner et verstappen 🤣
    Une amende et du temps de soufflerie me semble juste comme sanction, rappelons qu il s agit une infraction minime.
    Il appartient à la FIA de faire respecter la peine mais de la à retirer le titre de Max c est ridicule.
    D ailleurs je suis pour le budget plafonné mais je trouve bizarre qu ils n aient pas réfléchi aux sanctions avant et qu il faille tergiverser là dessus

  3. yunan

    29 octobre 2022 à 7h05

    Vous etes bien naif de penser que seul redbull a depassé le budget… ferrari et mercedes ont bien plus de branches pour cacher les comptes. C’est comme au rapidscan en fait, redbull pouvait juste oublier de scanner un article alors que les autres pouvaient aussi sous peser les legumes… il y a un des 2 qui se remarque plus facilement

  4. Alex

    29 octobre 2022 à 4h33

    Arrangements en eau trouble entre la FIA et Redbull qui renvoient inévitable à l’affaire Massi à Abou Dhabi.
    Surtout pour Mercedes…

  5. StefanoVolfoni

    28 octobre 2022 à 20h27

    Il y a tout de même un truc qui me fait rire dans tout ça :
    ils se réunissent tous ensemble pour fixer un plafond budgétaire afin de ne pas mettre en danger les entreprises et de maintenir une concurrence saine. Il y en a une qui dépasse le plafond, et quelle est la sanction ?
    une énorme amende, qui augmente encore plus le budget de l’écurie donc au final elle aura dépensé beaucoup plus que le plafond prévu ; donc théoriquement elle sera mise en danger financier (ok, nous supposons que RB n’a pas trop de problèmes financiers, mais si c’est une petite écurie ?).

  6. StefanoVolfoni

    28 octobre 2022 à 20h19

    Ce n’est pas nouveau. C’est même vieux comme le monde.
    Comme l’écrivait Jean de la Fontaine :
    « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »
    Il en va de même pour Toto et quelques autres du sport automobile.

  7. Phill65

    28 octobre 2022 à 18h44

    Dans les 13 points incriminés aucun ne concerne le développement de la voiture donc il n’a pas eu d’impact sur la performance.
    Tout le monde sait que la cabale est menée par une proche de Toto Wolf dont on peut douter de l’impartialité. C’est MERCEDES qui est à la manœuvre.
    Après vu le niveau de Verstappen et l’efficacité de l’équipe Red Bull même 0,5 s de plus au tour ça ne l’empêchera pas de gagner des courses et surtout la rivalité Hamilton-Russel, qui va s’exacerber si Mercedes revient sur le devant de la scène, ne l’empêchera pas d’être de nouveau champion du monde. Ferrari: oublions

    • Patrick

      28 octobre 2022 à 19h39

      Que signifie accord entre FIA et Redbull? Ce dont on a vu est la partie visible. Quant à celle invisible, elle reste forcement confidentiel. Le deal est désormais clair en F1, afin de ne pas se jeter le discredit, on procède par des maquillages complexes des situation qui ne le devaient…
      Il y a plusieurs raisons le justifiant parmi lesquelles éviter surtout à tout pris de ramener le scandale 2021 quant à l’attribution à MAX d’un titre facile ou voler à Lewis…
      Pour le reste, comme tu le dis, croyant que Redbull sera fort, à nous revoir pour la campagne 2023.

    • David

      28 octobre 2022 à 21h09

      Quelle naïveté ! Un budget c’est les vases communicants : si en comptant les frais de bouche, les arrêts maladie, le budget est dépassé, c’est pas forcément ceux-ci qui en sont responsables… Et quand bien même, les frais de bouche, ça contribue à la performance : ça soude l’équipe, ça la motive !
      Quand on voit comment le titre s’est joué l’an passé, un souffle a suffi aux truands à gagner, un souffle favorisé par un budget plus élevé qu’autorisé et… un arbitre bien partial => ne l’oublions JAMAIS.
      Honte aux raides boules !

      • Phill65

        28 octobre 2022 à 23h10

        Tu te rend compte de ce que tu dis ?
        Franchement faire du social, œuvrer pour le bien être de ses salariée si c’est interdit ou incompatible avec le budget de cap alors il faut migrer toutes ces équipes vers le Quatar …. Et basta.
        Franchement déjà que la F1 est un joujou pour milliardaires et si en plus les employées doivent pâtir du règlement ben je pense que ce sport ( s’il s’agit encore de cela) n’a plus sa place dans notre époque.

        • David

          29 octobre 2022 à 7h05

          Je dis que RB a tout loisir à faire du « social » comme tu dis, mais en restant dans son budget. Comme les autres, tout simplement !!! S’ils veulent rogner sur d’autres lignes budgétaires, c’est le droit. Maintenant, vu les cerveaux là-bas, on ne peut pas penser qu’ils ne savent pas compter… et que les autres le sauraient.

          • Phill65

            29 octobre 2022 à 7h53

            A ce propos tu sembles ignorer que contrairement à d’autres équipe, Red bull a effectué sa soumission très tôt, que les règles ont changé en juin et qu’il n’ont pas été autorisé à modifier leur soumission. A la manœuvre on trouve qui : Sheila Ann Rao qui était auparavant la conseillère spéciale de Wolff pendant plus de 3 ans et qui est revenue à la FIA au printemps comme secrétaire général et de directeur exécutif de la F1….
            D’ailleurs Wolf se vente qu’elle «  a fait du bon boulot »
            On est PAS DANS LE SPORT là, mais dans la politique et dans ce qu’il y a de plus CRADE.

        • David

          29 octobre 2022 à 11h16

          Le plus crade, c’est le lobbying qui a abouti à retourner la situation à Abu Dhabi, au mépris du règlement => et que les raides boules n’y trouvent rien à redire ! Quand on sait en plus, qu’ils ont dépensé plus que le budget autorisé à ce moment-là, le vol est total !
          En plus, leur avantage court sur tout 2022 avec deux championnats gagnés à la clé. Et maintenant, il joue la pleureuse le Horner. Je rêve, c’est bien lui, le plus pourri.

          • Phill65

            29 octobre 2022 à 13h47

            Et la conseillère de merco à la FIA qui prend la direction des opérations en juin avec changement de règles et les fuites t’expliques comment ?
            D’ailleurs l’affaire n’est pas close à ce niveau pour Red Bull, juste ils ont signé sur le coté sportif.
            Il aura encore des surprises à venir visiblement !
            Ce qui est sûr c’est que ca pourri encore un peu plus un sport qui n’en avait pas besoin qu’on en rajoute

      • Phill65

        28 octobre 2022 à 23h20

        Moi je veux voir des dépassements, des vitesses de pointes de folie, des entrées en virage de fous, des sorties impensables, des trajectoires improbables, des moteurs qui cassent,…tous cela avec une sécurité maximum, et en cherchant des solutions qui préservent la planète et des équipes qui n’exploitent aucun de leurs travailleurs. Je me fou de savoir si il ne fallait pas leur donner les repas gratuits ou si il ne fallait pas ouvrir une nouvelle salle de sport ou si les salaires des mecs malades ou des mecs partant à la concurrence mis sur la touche sont à intégrer ou pas dans le budget de cap

      • Phill65

        28 octobre 2022 à 23h23

        Voilà je veux du spectacle et du rêve tout simplement sans pleurnicheur cherchant des excuses à leur insuffisance ou à leur frustrations

  8. Ponbin junior

    28 octobre 2022 à 18h37

    Vraiment honte à red bull.

  9. Alex

    28 octobre 2022 à 16h37

    ça va être sympa l’ambiance au Mexique , RedBull « lavé blanchi » manquerai plus qu’il gagne avec le Mexicain … L’apothéose. Que dis-je de l’extase en canette!

  10. yunan

    28 octobre 2022 à 16h13

    Les pieces sont en fin de detail à cette periode. Le concept est fini depuis un bail et la soufflerie ne tourne pas entre juillet et janvier… donc aucun impact sur le debut 2023… apres il ne faut pas se louper… mais 15mm ca ne changera rien.

  11. Loulous

    28 octobre 2022 à 16h01

    Quelle honte je suis dégoûté ! Bravo red bull , tu peux gagner pleins de titres en trichant!!!!

  12. Alex

    28 octobre 2022 à 15h22

    Un article est sorti en 2019 qui parlé des plafonds budgétaire percées en F1.

    Pour faire court que c’était du pipo qui ne bouleverserait nullement la hiérarchie des grandes équipes. C’est confirmé aujourd’hui.
    Ne vous offusqué pas c’était prévu….

  13. Alex

    28 octobre 2022 à 15h16

    Ouais, ça fait vraiment pitié…la mentalité des dirigeants en F1…
    Mais bon au final tout le monde trichera comme RB, vu que c’est pas trop pénalisant au final.

  14. Alex

    28 octobre 2022 à 15h01

    Je m’attendais pas à beaucoup plus, félicitations à RedBull pour sa négociation. ( Qui n’aurait du être )

    C’est Jojo qui va être déçu.

    • Alex

      28 octobre 2022 à 16h09

      Précisions, pour les « félicitations » c’est au second degrés…
      ironique …

  15. MHD

    28 octobre 2022 à 14h43

    Aucune pénalité de points dans le Classement Constructeur dans l’année précédente ni l’année en cours. On croit rêver.
    Quelle farce !

    • john

      29 octobre 2022 à 20h23

      c est quoi ses commentaires de haineux réveillez vous la f1 c est pas le monde des bisounours !! quand a dire que redbull gagne qu en trichant revenez en arriere et dites moi que sir lewis a gagné ses 7 titres sans aucune tricherie? mon oeil oui de toutes facons toutes les grosses ecuries trichent comme elles le peuvent aprés ca n enléve rien a la qualité de pilote de lewis et max !!! le titre de cette année est amplement mérité felicitations a max !!!!

  16. Renny

    28 octobre 2022 à 14h34

    Les pénalités financières rentrent elles dans le budget capé ? (sans ça, une sanction financière pour une écurie qui a l’argent c’est du vent).

    • Joey Tribbiani

      28 octobre 2022 à 14h48

      Ce n’est pas ça le plus important. Ils tombent à 63% du quota de temps de soufflerie pour 12 mois au lieu de 70%. ça représente des dizaines d’heures de moins que Ferrari et Mercedes, et des centaines par rapport à Williams ou Haas. Il ne pourront pas suivre le développement de la concurrence pour défendre leurs titres en 2023, ni préparer 2024 autant que les autres.

      Verstappen ne gagnera plus de GP après 2022 ! MDR.

      • casa9a

        28 octobre 2022 à 15h06

        Ils ont gagné deux championnats grace a leurs magouilles… On ne revient pas sur l’avantage concurrentiel acquis en 2021 et en 2022…
        L’impact soufflerie ne sert a rien… ils utilisent le budget/allocation soufflerie de cette année afin de de preparer la voiture 2023… voir elle est meme surement deja finalisée….
        Autant dire qu’a la place des autres constructeurs, vu la sanction, je ferai pareil l’année prochaine… Comme ca tu gagnes 23 et 24… et en 2025 ce sont les nouvelles voitures… Bref… Non sens de la FIA une fois de plus

        • Joey Tribbiani

          28 octobre 2022 à 15h45

          Ils ont obligatoirement calculé pareil 2022 et 2021. Ils ne peuvent pas dépenser 2 M€ de moins que 2021 rien que sur octobre-décembre 2022, à moins de virer tous les employés. Il y a aura récidive et exclusion, mais il faut attendre 2023.

          La FIA n’a pas osé aller plus loin pour une infraction ramenée à 0.37% en reconnaissant un crédit d’impôt de 1.4M mal déclaré.

          C’est écœurant uniquement pour Lewis mais il aura 9 titres dans 12 mois..

        • Osprei

          28 octobre 2022 à 16h34

          Avantage faible, le dépassement est trop faible pour qu’il ait un impact majeur sur la performance des 2 ans. Pour rappel, le budget de Ferrari en 2018 était 450M contre les 440 de Mercedes, j’y ai vu aucun avantages conséquent. Non Red Bull n’a pas gagné les 2 championnat via la fraude, c’est extrêmement mal connaitre le principe de fonctionnement financier de la F1 que de penser ça. De plus, depuis quand une soufflerie n’a aucun impact ? La voiture de 2023 n’est pas née, elle n’est même pas fabriqué, le gros a été fait en CFD actuellement.

      • Sacha

        28 octobre 2022 à 15h09

        Au vue de la rigueur italienne, on en reparlera pour Ferrari et sa voiture / tracteur qui soit disant aurait dû être la meilleure voiture du plateau cette saison pour au final ne remporter que 3 courses contre 15 pour Red Bull, la seule écurie capable de revenir au combat et Mercedes si il arrive à comprendre leur concept de F1 ce qui semble être de plus en plus le cas. Puis la Red Bull de 2022 semble tellement en avance en terme de développement que pour revenir à hauteur les autres écuries ont encore beaucoup de travail. A voir, la saison 2023 risque d’être intense et plus passionnante.

        • Joey Tribbiani

          28 octobre 2022 à 15h51

          Le règlement change en 2023, vous l’oubliez ? Mercedes a gagné avec les 15 mm et RedBull est punie dès maintenant, pas uniquement en 2023. RedBull aura 250h de soufflerie en 2023 contre 460 à Williams !

          • Alex

            28 octobre 2022 à 16h19

            Je veux bien une explication sur ton calcul détaillé ?

          • Joey Tribbiani

            28 octobre 2022 à 17h32

            C’est le système de malus/bonus en fonction de la place au classement, en vigueur depuis 2021, actualisé chaque semestre.

            Il y a un quota de 100% pour le 7ème. ça monte à 115% pour le 10ème, et tombe à 70% pour le 1er.

            Ça me fait penser que si rbr tombe P3 début 2023, la sanction de 10% sera encore plus forte.

          • Jordan

            28 octobre 2022 à 22h41

            Si je comprends bien
            – en charge du sujet : Shaila-Ann Rao la nouvelle secrétaire générale FIA, était l’ancienne adjointe de Wolff
            – redbull se pensait 4m$ en dessous du budget
            – mais après les échanges avec la fia ils sont 1.8m$ au dessus
            – ils n’ont pas compter :
            *congé paternité (dont un gros salaire partit chez Aston)+arrêt maladie 0.8m$
            *Frais de restauration supplémentaire 1.2m$
            *un crédit impôt recherche anglais non reçu 1.4m$
            *pièces de rechanges non utilisés (exclus avant la modif de règlement de juin)

            Bon bon, vu les catégories je pense que c’est accord « fair ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Lando Norris explique qu'un problème récurrent de manque d'adhérence à l'avant de la McLaren a probablement compromis les chances de l'équipe de terminer à...

News F1

A partir de la saison 2023, Max Verstappen et Daniel Ricciardo vont de nouveau travailler pour la même équipe, mais les deux hommes ne...

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2022 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.