L’Opel Corsa GSI enfin disponible à la vente !

Opel a enfin décidé de lancer les prises de commande pour la nouvelle Opel Corsa GSI, la petite bombinette fait enfin son apparition sur le marché des petites sportives suralimentées pour le plus grand plaisir des amateurs de sensations.

Elle les convaincra par la précision de sa tenue de route et son freinage, autorisant des distances d’arrêt très courtes. Après l’Insignia, la Corsa est le deuxième modèle de l’offre Opel à porter le sigle GSi. La Corsa GSi est propulsée par un moteur Opel plein de vitamines, le 1,4 litre turbo de 110 kW/150 ch et 220 Nm de couple.

Accouplé à une boîte de vitesses six vitesses à rapports courts, le quatre-cylindres offre un punch exceptionnel en seconde et en troisième, ainsi qu’une plage de couple très droite de 3.000 à 4.500 tr/mn.

La « bombinette » de Rüsselsheim est donc rapide (le zéro à 100 km/h est couvert en 8,9 secondes) et ses reprises sont très convaincantes : il lui faut seulement 9,9 secondes pour passer de 80 à 120 km/h en cinquième.  La vitesse maxi est de 207 km/h. Les commandes sont ouvertes pour la sportive Corsa GSi à un tarif démarrant à 20 700€ TTC Client.

Mise au point sur la  Nordschleife

Le châssis OPC et les freins à disque à étriers rouges ont été mis au point sur la mythique « Nordschleife » du circuit du Nürburgring par le directeur d’Opel Performance Cars et Motorsport, Volker Strycek.

La qualité du comportement et les performances de freinage sont donc au rendez-vous, surtout lorsqu’elle est équipée des roues en alliage léger de 18 pouces proposées en option chaussées de pneus sport 215/40 ZR18.

Le caractère performant de la nouvelle Corsa GSi est mis en valeur par la sportivité qu’elle revendique. Elle affiche une ligne très affirmée grâce à de vastes entrées d’air, un capot très sculpté, un spoiler arrière et des bas de caisse bien en évidence.

La face avant de l’Opel GSi affirme sa forte présence grâce à une grande calandre en nid d’abeille portant en son centre l’éclair Opel mis en valeur par des « moustaches » chromées. Les coques de rétroviseurs adoptent un look racing par leur traitement carbone.

Les éléments formant la face avant sont rehaussés par des cerclages chromés et sont visuellement connectés par des baguettes transversales noires, auxquelles fait écho un large bandeau noir sur le capot. L’arrière est aussi marqué par un design fort.

Le spoiler proéminent à l’extrémité du pavillon crée une force d’appui supplémentaire ; l’embout d’échappement chromé ajoute une touche de sportivité, et émerge d’un masque arrière traité dans la couleur de la carrosserie.

Un habitacle tourné vers le sport

Cette ambiance de sportivité à l’état pur se retrouve dans l’habitacle, surtout quand le volant cuir trois branches à méplat, le levier de vitesse équipé d’un pommeau en cuir et les pédales en aluminium sont complétés en option par la sellerie cuir et les sièges avant hautes performances Recaro.

Les déclinaisons sportives GSi sont une longue tradition chez Opel. Les premières à faire monter le taux d’adrénaline chez les conducteurs ont été en 1984 la Manta GSi et la Kadett GSi (1,8 litres de 115 ch). Quatre ans seulement plus tard, le moteur 2,0 litres 16 soupapes à DACT faisait son apparition dans la Kadett 2.0 GSi 16V où il délivrait 150 ch. La première Astra a également disposé de ce moteur.

Les différentes générations de Corsa ont également fait honneur à l’appellation GSi, en commençant par la Corsa A de 100 ch (1988), depuis devenue une young timer très recherchée. La lignée s’était provisoirement éteinte en 2012 avec la Corsa D. Jusqu’à aujourd’hui : la Corsa GSi fait un retour remarqué et remarquable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Stoffel Vandoorne estime qu'il a été sacrifié à Monaco

McLaren demande à Stoffel Vandoorne de battre Fernando Alonso

Claire Williams : « Nous ne sommes pas sur le point de sombrer »