F1 - Les pilotes de F1 n'auront aucun problème avec les limites de piste à Monaco
in

Les pilotes de F1 n’auront aucun problème avec les limites de piste à Monaco

S’il y a bien un circuit du calendrier sur lequel les limites de piste ne devraient pas poser de problème, c’est bien celui de Monaco, théâtre de la cinquième manche de la saison 2021 de F1 qui se déroulera du 20 au 23 mai.

Le respect des limites de piste en Formule 1 est devenu au fil des années un vrai sujet et qui a même pris de l’ampleur depuis le début de la saison 2021. Le sujet est si important qu’un groupe de travail sur les limites de piste a été récemment créé.

Il y a encore quelques années, les bacs à gravier faisaient office de limite de piste “naturelle”, mais la multiplication des zones de dégagement asphaltées sur les circuits modernes ont obligé la FIA à contrôler de plus en plus les pilotes avec l’aide de boucles électroniques positionnées sur le sol de différents circuits.

Rien que cette année, Max Verstappen a potentiellement perdu huit points au championnat du monde justement parce qu’il a dépassé les limites de piste à Bahreïn ou encore à Portimao.

Sur le tracé de Bahreïn lors de la première manche de la saison, c’est le virage numéro 4 qui a couté cher au pilote Red Bull, puisque le Néerlandais a dépassé la Mercedes de Lewis Hamilton avec les roues positionnées derrière la ligne blanche, ce qui l’a obligé à rendre sa position au Britannique sous peine de recevoir une pénalité.

A Portimao quelques semaines plus tard, le même Verstappen a vu son temps annulé en qualifications pour avoir là encore dépassé les limites du tracé portugais. Le dimanche, Verstappen a signé le meilleur temps en course pour essayer de prendre le point bonus du “meilleur tour”, mais là encore, le pilote Red Bull a vu son chrono annulé et n’a donc pas marqué le point bonus.

Au cœur d’une bataille extrêmement serrée cette année entre Mercedes et Red Bull, ainsi que dans le peloton entre Ferrari, McLaren et Alpine, les pilotes sont dans l’obligation de tirer 110% de leur machines pour essayer de faire la différence, les obligeant inévitablement à flirter en permanence avec les limites de la piste.

Il est bien connu qu’un pilote ira toujours chercher le moindre petit centimètre de bitume à sa disposition pour essayer d’être le plus rapide et la suppression (pour des raisons de sécurité) des fameux bacs à gravier est en grande partie responsable de cette situation.

Alors oui, certains dépassent les limites de piste régulièrement. Peut-on les blâmer pour autant ? Je ne pense pas. Quelle est la solution? Il n’y en a pas vraiment, hormis le fait d’accepter que le respect des limites de piste fait désormais partie du “package” pour tout pilote qui se respecte.

Une chose est certaine, le tracé urbain de Monaco mettra tout le monde d’accord le week-end prochain et gare à celui qui essaiera d’aller au delà de la limite, car les rails de Monte-Carlo ne permettent aucune approximation et c’est peut-être un peu pour cette raison que le Grand Prix de Monaco reste l’un des plus emblématiques du championnat du monde de Formule 1, même s’il est vrai que la course le dimanche est une véritable procession…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercedes-amg-gt-bottas-f1-vente

Valtteri Bottas met en vente sa Mercedes-AMG GT

F1 - Melbourne publie une première image du nouveau virage 9

Melbourne publie une première image du nouveau virage 9