F1 - Oscar Piastri dément avoir signé avec Alpine pour 2023
Oscar Piastri (AUS) Alpine Academy Driver on the grid. Russian Grand Prix, Sunday 26th September 2021. Sochi Autodrom, Sochi, Russia.
in

Oscar Piastri dément avoir signé avec Alpine pour 2023

Gros malaise chez Alpine ce mardi soir après que le pilote australien Oscar Piastri – annoncé en tant que titulaire au sein de l’écurie du constructeur français à partir de la saison 2023 il y a de cela quelques heures – a démenti cette information.

L’Australien a été annoncé par Alpine comme titulaire pour la saison 2023 aux côtés du Français Esteban Ocon en remplacement direct de l’Espagnol Fernando Alonso en partance à la fin de cette année chez Aston Martin. Cependant, le jeune pilote de 21 ans a catégoriquement démenti cette information en postant un court communiqué sur son compte Twitter ce mardi soir.

“Je comprends que, sans mon accord, Alpine F1 a publié un communiqué de presse en fin d’après-midi indiquant que je piloterai pour eux l’année prochaine.” Peut-on lire sur le compte Twitter de l’Australien.

A lire aussi   La FIA ne tiendra pas compte des spéculations "non fondées"

“C’est faux et je n’ai pas signé de contrat avec Alpine pour 2023. Je ne piloterai pas pour Alpine l’année prochaine.”

Pilote de réserve de l’équipe Alpine, Piastri a été prêté à McLaren cette saison au cas où l’écurie britannique aurait besoin d’un pilote de réserve. Les rumeurs suggèrent depuis quelques heures maintenant que l’Australien pourrait effectivement faire partie de l’équipe de Woking à partir de l’an prochain, alors que son compatriote Daniel Ricciardo pourrait pour sa part revenir à Enstone…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

21 commentaires

  1. Aston malin ils perdent un quadri champion du monde pour se prendre un double champion du monde…
    ça fait un titre pour le prix de deux
    les temps sont durs mon bon monsieur
    Fernando va mettre la zizanie là- dedans😂

  2. Cela peut être aussi un moyen pour Piastri de réclamer un meilleur salaire que prévu, étant donné qu’Alpine n’a plus de pilote sur lequel ils avaient mis tous leurs espoirs.
    Mais que c’est grave pour cette belle marque française. Ils nous ridiculisent. Qu’en dira Alain Prost ? Il n’aurait pas agit ainsi.
    Et Fernando ne cherchait que la durée de contrat, alors pourquoi ne pas…?

  3. Tout est une énorme blague chez Alpine , et on pouvait l’observer dans des petits détails . A l’époque du Covid c’était ma seule écurie à ne pas avoir d’uniformité au niveau des masques : chacun fait ce qu’il veut .. rien n’a évolué au cours de ces dernières années … on est toujours dans la configuration ou un motoriste essaye se piloter à distance une écurie anglaise qui n’en a cure …et ça ne fonctionne pas .. Alpine ne sera JAMAIS un top team..Piastri avait avec alpine un contrat de pilote d’essais pour un kilométrage donné et n’a pas signé comme pilote officiel avant la date butoire

  4. Alonso (passé dans 6 equipes, un record) est parti car il voulait un contrat pluria annuel.
    Alpine ne lui proposait q’un futur en wec, chose inacceptable pour son ego.
    Mais l’affaire Piastri est incroyable !
    Retour de Ricci pour une saison en attendant qui ? Pourchaire ?
    On en saura plus ds qq jours,

  5. Entre les stories d’Alonso qui se pavane à Oviedo, juste après qu’Otmar a déclaré qu’il n’arrivait pas à le joindre car il était vers les îles grecques en bateau et ça, je pense avoir ri pour 1 an. Merci Alpine. En tout cas s’ils reprennent Ricciardo (que je trouve très bon pilote) avec le coup qu’il leur a fait, c’est qu’ils n’ont aucun amour propre… En même temps ils n’ont pas beaucoup de choix.

    • Il n’est pas du tout vers les îles grecques, il est du côté d’Oviedo (Asturies), et tout le monde le sait ! Le fait de raconter n’importe quoi montre qu’Alpine a perdu les pédales.

    • A mon sens, c’est plutôt la conséquence du dépassement de la date-butoir de réponse qu’Alpine devait à O.Piastri : le 1er août ; au-delà, il pouvait s’engager ‘ailleurs’ pour 1 an (ou 2 ?).

      • Je pense que la première action à faire chez Alpine, c’est virer la moitié des directeurs, et il en restera encore assez. Sans oublier de virer le directeur d’équipe, qui est un mauvais et nous raconte souvent des bobards.

  6. Alpine n’arrive décidément pas à progresser jusqu’au niveau d’une écurie de haut niveau ; je me demande s’ils n’ont pas voulu “forcer la main” à O.Piastri alors qu’elle lui devait une réponse pour le 1er août au plus tard, et alors que dans l’hypothèse du maintien de F.Alonso elle négociait avec l’écurie Williams pour attribuer le baquet de N.Latifi à O.Piastri pour 1 an (ou 2 ?).
    En tout cas, on se demande moins pourquoi F.Alonso est parti…

  7. RIDICULE c’est le seul mot qui me vient à l’esprit en pensant à Alpine. Comment est-ce possible d’avoir une aussi mauvaise communication ? Je commence à comprendre pourquoi Alonso s’est barré maintenant.

    • Et si c’était Rossi qui dégageait, ça éclaircirait beaucoup la situation … et Ocon avec.

      Plutôt engager Piastri et offrir un pont d’or à Noris qui est un très bon et ils auraient une très bonne équipe performante et jeune.

F1 - Alpine annonce Piastri pour 2023, l'Australien dément !

Alpine annonce Piastri pour 2023, l’Australien dément !

F1 - Affaire Piastri : Alpine estime être dans son droit

Affaire Piastri : Alpine estime être dans son droit