Pas d’évolutions « significatives » pour Alpine F1 lors des prochaines courses

Alpine A524
L'Alpine A524 au garage

L’équipe Alpine n’a pas prévu d’introduire des évolutions significatives sur sa monoplace au cours des prochaines courses du calendrier, alors que la Formule 1 débute ce week-end à Imola sa saison européenne. 

Lors des deux dernières courses disputées en Chine et à Miami, Alpine avait introduit une mise à jour sur l’A524 en deux étapes, d’abord sur celle d’Esteban Ocon à Shanghai puis sur celle de son coéquipier Pierre Gasly à Miami où l’équipe du constructeur français a réussi à marquer son premier point de la saison grâce à la dixième place d’Ocon à l’arrivée de l’épreuve.

« Le premier point de la saison à Miami montre que nous progressons après un début de campagne très difficile. Sur les deux dernières courses, nous avons affiché une petite amélioration de notre compétitivité et notre capacité à nous battre pour des positions plus encourageantes en piste. » a déclaré Bruno Famin, Team Principal d’Alpine en F1.

« Même si cela est en partie dû à certaines spécificités des circuits, nous avons pu libérer de la performance grâce à nos évolutions. »

Pour les prochaines manches de la saison, Bruno Famin a insisté sur le fait qu’il n’y aura pas d’autres évolutions majeures sur l’A524, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y aura plus de mise à jour sur l’Alpine.

« Nous n’en apporterons pas d’autres significatives sur les prochaines épreuves, mais nous continuons à travailler d’arrache-pied aux usines pour améliorer la voiture et extraire davantage de performances. » a ajouté Famin.
 
Ce week-end à Imola, les équipes retrouveront un format « classique » avec trois séances d’essais libres, une séance de qualifications et la course le dimanche. Alpine va donc profiter de l’absence de Sprint pour préparer au mieux son week-end de course dès le vendredi avec deux heures d’essais libres.

« Nous viserons un vendredi constructif pour bien préparer la suite du week-end, quand cela compte vraiment. » a insisté Bruno Famin.

« À l’exception du Canada [programmé juste après Monaco], une période intense de rendez-vous européens s’ouvre jusqu’à la pause estivale. Il est important que l’équipe reste concentrée et continue à tout donner aux usines pour apporter plus de performances à la voiture, ce qui est naturellement notre objectif. »

Avant le Grand Prix d’Emilie-Romagne, Alpine occupe la huitième place au championnat du monde des constructeurs avec un seul point inscrit depuis le début de la saison 2024.

1 Comment

  1. En plus qu’ils sont mauvais chez Renault ils sont incapables de faire des évolutions ?? Ce constructeur est totalement incompréhensible ?
    Qui achète des Alpines et des Renault après tout ça??

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.