Restez connectés

Grand Prix du Canada

Pascal Wherlein chez Toro Rosso dés le Grand Prix du Canada ?

Publié

le

© DR

Grand Prix d’Espagne – Barcelone : Alors que Brendon Hartley n’a même pas pu prendre part aux qualifications au Grand Prix d’Espagne ce samedi, le pilote Toro Rosso a terminé la course de dimanche à la douzième position à plus de deux tours du leader Lewis Hamilton.

Avec un seul point marqué en cinq courses, contre douze pour son coéquipier Pierre Gasly, le pilote néo-zélandais ne connait pas un début de saison remarquable.

Dans ce contexte, les rumeurs vont bon train et ont pris une plus grande ampleur ce week-end à Barcelone, notamment après l’énorme crash de Brendon Hartley en essais libres samedi matin, où sa monoplace a été complètement détruite.

Hartley n’aurait pas réussi à impressionner les dirigeants de Red Bull en ce début de saison et selon les dernières rumeurs du paddock, le pilote Toro Rosso pourrait être remplacé par Pascal Wherlein dés le Grand Prix du Canada en juin.

L’ancien pilote Sauber, désormais en DTM, aurait déjà proposé ses services à l’équipe Toro Rosso et il était d’ailleurs déjà en contact avec l’équipe italienne à la fin de la saison dernière avant qu’il ne perde son baquet en F1.

Brendon Hartley pourra-t-il terminer la saison au volant de la STR13 ? Pascal Wehrlein signera-t-il son retour en F1 en 2018 ?

Une chose est certaine, les rumeurs en Formule 1 sont bien souvent confirmées, et Red Bull a déjà prouvé par le passé qu’elle n’hésitait pas à « dégager » les pilotes qui n’étaient pas compétitifs.

.
commentaires

Grand Prix du Canada

Renault ne va pas introduire son nouveau MGU-K au Canada

Publié

le

© Renault

Afin d’éviter de prendre des pénalités, Renault envisage de retarder l’introduction de son nouveau MGU-K, alors qu’une mise à jour moteur est toujours d’actualité pour le Grand Prix du Canada.

Rémi Taffin, responsable moteur chez Renault, a confirmé à nos confrères de Motorsport.com que la fiabilité restait en ce début de saison un facteur sérieusement pris en compte, ce qui oblige Renault à décaler l’introduction du nouveau MGU-K sur la RS18.

« Cela impacte l’introduction, si nous l’introduisons à la course sept [Grand Prix du Canada] et qu’il ne tient pas treize courses, alors il nous faut en utiliser un troisième et prendre une pénalité. » explique le Français.

Le motoriste, qui a produit son nouveau MGU-K avec Magnetti Marelli, n’a toujours pas fixé de date d’introduction de son nouveau composant. Une introduction retardée en raison de problèmes de fiabilité constatés sur le banc d’essai.

« Il est clair que nous devons travailler sur le poids, et qu’il s’agit d’une solution. » explique Taffin. « C’est la raison pour laquelle nous ne nous précipitons pas sur cette solution. »

« Il n’y a pas d’objectif clair sur la date, je dirais plutôt que l’on se lancera quand ce sera prêt. Il faut être en mesure, du point de vue de la fiabilité, de faire tourner le MGU-K selon nos besoins. »

Lire

Grand Prix du Canada

Ferrari introduira une mise à jour moteur au Canada

Publié

le

ferrari-sebastian-vettel
© Ferrari

Selon la presse italienne, la Scuderia Ferrari devrait introduire une mise à jour sur son unité de puissance pour le Grand Prix du Canada, ce qui se traduirait par un gain estimé entre 15 et 20 chevaux.

Ferrari a une fois de plus démontré son excellente fiabilité cette année après avoir bouclé plus de 300 tours lors des deux journées d’essais privés qui viennent de s’achever à Barcelone où toutes les équipes de F1 étaient présentes.

La lutte au championnat du monde 2018 est très serrée après le Grand Prix d’Espagne, puisque Sebastian Vettel est à 17 points derrière Lewis Hamilton, tandis que Ferrari accuse un retard de 27 points sur Mercedes au classement constructeurs.

Dans ce contexte, toute amélioration susceptible de faire gagner, ne serait-ce qu’un petit millième sur un tour rapide, est bonne à prendre.

Mais avec la nouvelle réglementation qui oblige les équipes à préserver davantage leurs moteurs avec un quota abaissé à 3 unités de puissance par saison, la plupart des formations choisiront le Grand Prix du Canada pour introduire une mise à jour, respectant ainsi la durée de vie d’un moteur calculée à sept courses cette année.

Ferrari ne sera pas la seule écurie à introduire une mise à jour moteur à Montréal, puisque Renault et Mercedes feront certainement de même, tandis que Honda n’est pas encore certain en raison de la situation moteur compliquée pour Brendon Hartley, qui est à la limite des pénalités après son crash de Barcelone, où Toro Rosso a dû effectuer de grands changements sur sa monoplace, dont le moteur.

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

9Shares